Plusieurs morts dans une explosion dans un camp de déplacés à Goma, RDC : « Les gens ont paniqué »

Plusieurs morts dans une explosion dans un camp de déplacés à Goma, RDC : « Les gens ont paniqué »
Plusieurs morts dans une explosion dans un camp de déplacés à Goma, RDC : « Les gens ont paniqué »

Une explosion a fait plusieurs morts et blessés dans un camp de déplacés à Goma, dans l’est de la République démocratique du Congo, vendredi 3 mai. Notre rédaction s’est entretenue avec un homme qui était présent sur place lorsque l’incident s’est produit : il a déclaré avoir vu principalement « des enfants, des femmes et des jeunes garçons » parmi les victimes. L’armée et le M23 (Mouvement du 23 Mars) s’accusent mutuellement d’en être responsables.

ATTENTION : les vidéos de cet article peuvent choquer.

Cette explosion meurtrière s’est produite dans le camp de déplacés de Lushagala, voisin de celui de Mugunga, à l’ouest de la ville de Goma, dans la province du Nord-Kivu, à l’est de la République démocratique du Congo. Selon les témoignages, encore confus en pleine journée, des « bombes » sont tombées sur les cabanes des déplacés, indique l’AFP.

Jean-Luc Maroy est bénévole auprès de plusieurs organismes, dont LUCHA, à Goma. Il se rend régulièrement dans les camps pour aider les déplacés auprès de plusieurs organisations qui leur distribuent des médicaments, de la nourriture et même des vêtements.

Dans la soirée du vendredi 3 mai, le bilan des morts restait flou. Cité par l’AFP, un responsable du quartier du Lac Vert, à l’ouest de Goma, affirme avoir « vu neuf corps », tandis qu’un responsable de la société civile locale affirme avoir « compté huit corps sur les lieux du drame ».

Lire la suite sur Les Observateurs – France 24

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV « On les jette dans un stade plein de monde… » Comment les préparateurs mentaux préparent les athlètes à l’énorme pression des Jeux
NEXT “La force de YB, c’est sa stabilité, sa sérénité”, estime Raphaël Nuzzolo – rts.ch – .