une journée pour se souvenir de nos héros

une journée pour se souvenir de nos héros
une journée pour se souvenir de nos héros

Lors de la Journée nationale du souvenir des victimes et héros de la Déportation à Tarbes, il y a des commémorations officielles mais aussi au sein du Musée de la Déportation et de la Résistance.

La mémoire est également racontée à travers différentes animations. Il y a l’exposition permanente du musée mais aussi l’exposition « Désobéir pour sauver » (visible jusqu’au 24 mai).

Ce dernier met en avant les gendarmes et policiers qui ont sauvé des familles juives. Une partie de l’exposition était centrée sur deux des héros de notre région : Jean-Philippe qui a été actif au sein de la police de Lourdes, puis de Toulouse avant de démissionner pour ne pas donner de noms de juifs. il devient résistant et est arrêté avant d’être fusillé. Le second est le gendarme bagnérais Georges Vigneraux qui protégeait de nombreuses familles juives. Au rez-de-chaussée, l’association AFMD « Amis de la Fondation pour la Mémoire et la Déportation) proposait pour la journée une exposition sur Martha Desrumaux, militante des droits des travailleurs et notamment ceux des femmes travailleuses et résistantes. Elle connaîtra la déportation mais poursuivra son combat dans les camps et y survivra.

L’après-midi, le musée a prolongé ses activités. A 14h, la compagnie Hipotengo est venue pour une lecture réadaptée de « La plus précieuse des marchandises » de Jean-Claude Grumberg et la projection du film d’animation « Où est Anne Franck » d’Ari Folman à partir de 15h30.

Tout un programme pour se souvenir de nos héros.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Pedro Diaz animateur du match des Girondins [Joueur par joueur Bordeaux-Ajaccio] – .
NEXT Ces voitures dont les phares doivent être remplacés ruinent leurs propriétaires