« Je me dis wow, imagine ! Les Toulousains croient-ils encore à la qualification européenne ? – .

« Je me dis wow, imagine ! Les Toulousains croient-ils encore à la qualification européenne ? – .
Descriptive text here

l’essentiel
Dixième de Ligue 1, le TFC est encore en mesure de se qualifier pour une compétition européenne en fin de saison. Une équation comportant de nombreuses inconnues, mais qui passera déjà par une victoire ce vendredi 3 mai contre Montpellier (19 heures). Le vestiaire y croit-il encore ?

Officiellement maintenu depuis dimanche et sa victoire à Lorient (2-1), le TFC a encore de quoi alimenter sa machine à rêve lors des trois derniers matches de la saison. Aussi improbable que cela puisse paraître, les Violets peuvent, depuis leur 10e place (sur 18), viser encore l’Europe. Le scénario est hypothétique, alambiqué mais pas impossible, surtout pas pour une équipe qui a rendu sa culture incroyable ces dernières saisons.

Lire aussi :
TFC – Montpellier : « Il est venu me voir plusieurs fois », pourquoi Carles Martinez Novell considère Nicolaisen comme un grand leader ?

Dans le vestiaire, la possibilité n’était pas exclue, surtout après une deuxième partie de saison flamboyante au cours de laquelle seules trois équipes (Lille, Lyon et Paris) ont pris plus de points que Toulouse : « Nous avons tous des rêves et de l’ambition. Nous avons rendu la qualification européenne difficile avec nos mauvais résultats en première partie de saison, mais tout reste possible”, a déclaré le défenseur Rasmus Nicolaisen. « Il y a une petite chance, nous la conserverons jusqu’au bout. »

Le TFC doit espérer des faux pas de ses concurrents

Barrage à la trêve hivernale, après avoir remporté seulement deux matches sur 17, le TFC en a remporté cinq fois plus en 14 journées lors de la phase retour ; de quoi rester dans la course mais pas avoir le luxe de pouvoir décider seul de son destin. Pour espérer disputer une deuxième Coupe d’Europe consécutive, ce qui n’est arrivé qu’une seule fois dans son histoire (Coupe UEFA en 1986-1987 et 1987-1988), il faudra déjà que le club haut-garonnais soit irréprochable ou presque jusqu’au bout. ce qui n’est pas rien sachant que le PSG et Brest sont toujours au programme – et surtout attendent que ses concurrents sortent de la route. “On peut tout gagner et ne pas être européen”, résume Carles Martinez Novell.

Lire aussi :
TFC : « Notre pire match de la saison »… Pourquoi Toulouse a-t-il les crocs avant de recevoir Montpellier ?

L’affaire dépendra beaucoup de la fin de saison lyonnaise : si l’OL remporte la Coupe de France contre Paris le 25 mai, la septième place de Ligue 1 sera qualificative pour la Ligue Europa Conférence, à condition que les Gones terminent parmi les six premiers (un la victoire du PSG en Coupe de France ferait aussi une 7ème place qualificative). Il faudra aussi surveiller l’OM, ​​qui en cas de victoire finale en Ligue Europa serait directement qualifié pour la prochaine Ligue des Champions.

Lire aussi :
TFC – Montpellier : Yann Gboho sera là, pas Frank Magri

“C’est beaucoup de conjectures”, souligne Martinez Novell, mais l’une est plus importante que les autres : “Nous devons gagner des matches. Allons-nous prendre neuf points ? Peut-être, et dans ce cas nous serons proches de l’Europe. Si nous n’en prenons que trois, ce ne sera pas suffisant. Commençons par battre Montpellier. »

Lire aussi :
TFC-Montpellier : match de Ligue 1 classé à risque, les supporters héraultais interdits de déplacement

Face à des Pailladins qui se sont ranimés ces dernières semaines, avec une seule défaite en huit matchs (4V, 3N), les Violets n’auront sans doute pas la tâche facile dans un Stade où ils ont moins bien réussi qu’à l’extérieur cette saison (4e équipe à l’extérieur). , seulement 14ème à domicile). Mais cette fois il y aura, en plus d’une relative suprématie « locale », de gros enjeux pour le TFC dans cette affiche souvent riche en buts ces dernières années : « Je suis une personne très compétitive » explique Carles Martinez Novell. « Alors oui, quand je pense à l’Europe je me dis wow, imagine ! » Nous n’en sommes pas encore là, mais imaginons quand même.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Un crack de la Ligue 1 fait exploser la mèche sur les réseaux sociaux ? – .
NEXT Résultats du repêchage de la LCF 2024 – Kevin Mital avec les Argonauts