Traversée du Béarn en Solex, premier tour de chauffe avant de rejoindre Paris pour les

Traversée du Béarn en Solex, premier tour de chauffe avant de rejoindre Paris pour les
Descriptive text here

A chaque Jeux Olympiques, ils se mettent au défi. Cette année, ils ont décidé de parcourir près d’un millier de kilomètres pour se rendre à la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques en juillet. En attendant, ils ont traversé le Béarn pour s’entraîner.

C’est une sorte de répétition générale avant les Jeux Olympiques. Entre Lourdes et Pau, 20 Solex électriques se détachent dans le paysage. Parmi eux, Marie Sallese semble heureuse. “C’est beaucoup plus confortable et beaucoup plus maniable que je ne le pensais. elle dit. « Et moi qui ai connu le « vrai » Solex, c’est plus léger et ça va plus vite. Parce que je vous l’assure, avec le Solex thermique, il fallait aussi pédaler !. Les aventuriers traversent un territoire vallonné et verdoyant. « On découvre des paysages magnifiques », sourit Marie.

Je suis béarnaise depuis plus de trente ans. Je découvre des endroits que je n’avais jamais vus.

>>

Lors de cet échauffement en Béarn, les athlètes ont traversé des paysages magnifiques parfois méconnus de ces natifs des Pyrénées-Atlantiques.

© FTV

Cet été, tout le monde reviendra dans la capitale après être passé par des villes comme Parentis dans les Landes, Barbezieux en Charente, ou encore Tours. Objectif : être présent pour la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques le 25 juillet. »Le 14 juillet, fête nationale, nous quitterons Biarritz et parcourrons toute la via les voies vertes jusqu’à Paris, et plus précisément jusqu’à Courbevoie, où nous serons accueillis par le groupe Solex dans leur cuisine.», explique Didier Brisset, organisateur de la Route des Jeux.

>
>

Ils parcourront près d’un millier de kilomètres pour se rendre en juillet à la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques.

© FTV

Ce n’est pas le premier défi de la troupe. Mais celui réalisé cette année est probablement le plus écologique. En 2008, ils ont rejoint Pékin en voiture, puis Londres en jet ski en 2012, et Rio en 2001 en buggy. Jean-Philippe Labes était là il y a 16 ans. “En 2008, nous étions six », il dit. « Et nous avons parcouru 14 000 km en équipe de six, découvrant des espaces que nous ne connaissions pas« .

Maintenant la France par moments et par endroits et peut-être plus mystérieuse que les coins que nous avons découverts.

>Pour ce nouveau défi, ils ont choisi le Solex électrique.
>

Pour ce nouveau défi, ils ont choisi le Solex électrique.

© FTV

Aujourd’hui, ils sont une quarantaine, répartis en binôme. Prêt à braver mille kilomètres pour valoriser le patrimoine français. Rendez-vous à Biarritz le 14 juillet pour le début de leur aventure olympique.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Kinton Ramen baisse les prix de ses menus
NEXT Faulkner remporte la 4ème étape, Vos prend le maillot rouge de leader