un jeune couple remporte le « jackpot grâce à Northvolt »

un jeune couple remporte le « jackpot grâce à Northvolt »
Descriptive text here

Un jeune couple de classe moyenne peut dire merci à Northvolt : l’entreprise suédoise a acheté leur maison unifamiliale trois fois le prix qu’elle avait payé moins de cinq ans plus tôt, une situation « hors du commun ».

Selon des documents publics consultés par notre Bureau d’enquête, le ménage a acheté en 2019 une charmante maison centenaire située près de la rivière Richelieu pour 429 000 $.

L’électricien et l’enseignant étaient alors loin de se douter que le plus gros projet privé de l’histoire moderne du Québec allait débarquer dans leur cour… et perturber – positivement – ​​leur avenir financier.

>

>


Photo Pascal Dugas Bourdon/Agence QMI

La maison centenaire offre une vue impressionnante sur la rivière Richelieu.

En effet, quelques mois après l’annonce par le gouvernement Legault de l’arrivée de l’usine de batteries sur la Rive-Sud, le couple a vendu la résidence pour 1,3 M$ à Northvolt, soit trois fois le montant investi. quatre ans et demi plus tôt. Il s’agit de la deuxième plus importante transaction à Saint-Basile-le-Grand en 2023 pour une maison unifamiliale.

Un prix ridicule

«Si j’avais inscrit cette maison à 1,3 million de dollars, on se serait probablement moqué de moi», affirme Mélanie Bergeron, courtier immobilier de la région.

Selon elle, tout indique que le jeune couple a gagné le « jackpot grâce à Northvolt » et qu’ils ont obtenu ce prix parce que leur résidence faisait « obstacle » à la méga-usine, elle aussi fortement subventionnée par les gouvernements du Québec et du Canada. .

“Il y a des propriétés dont la valeur a doublé depuis la pandémie, mais pour tripler, il faut vraiment un contexte particulier”, explique M.moi Bergeron.

>

>


Photo Pascal Dugas Bourdon

Cette maison de 6 chambres et d’un garage double a été vendue quelques milliers de dollars de plus que celle achetée par Northvolt à Saint-Basile-le-Grand en 2023.

Signe que la somme offerte par Northvolt en décembre dernier a donné un sérieux coup de pouce à la jeune famille, cette dernière a réussi à acheter sa prochaine propriété pour quelque 850 000 $… sans avoir à contracter d’hypothèque au préalable.

Trop proche de l’usine

Le maire de Saint-Basile-le-Grand indique qu’il n’a eu connaissance d’aucun problème lié à cette vente. «À ma connaissance, cela se faisait de gré à gré et cela convenait à la famille», a déclaré Yves Lessard.

De son côté, Northvolt affirme avoir acquis la maison en raison de sa proximité avec l’usine. Elle souhaite conserver le bâtiment intact et envisage de lui donner une fonction liée à l’entreprise.

>

>

Avec la permission de Saint-Basile-le-Grand

«Nous conserverons la maison afin de la transformer en lieu de congrès et de résidence pour employés et consultants externes», a expliqué la porte-parole Emmanuelle Rouillard-Moreau. Des travaux seront menés pour l’adapter aux besoins de l’entreprise.

Quant au prix payé, Northvolt affirme avoir obtenu une estimation d’un cabinet indépendant « afin de convenir d’un prix de vente avec les propriétaires ».

Le couple en question a décliné notre demande d’entretien. Dans une déclaration écrite, l’ancien propriétaire Jeremy Lapointe a indiqué qu’il entretenait de bonnes relations avec l’entreprise suédoise et « ressentait une volonté de la part de Northvolt de bien faire les choses ». Il a également indiqué qu’il y habite toujours en ce moment, malgré la vente conclue quatre mois plus tôt.

– Avec la collaboration de Philippe Langlois

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le prix de cette paire d’AirPods Pro 2 baisse tellement que cela ressemble à une blague
NEXT Luis Enrique annonce une révolution au PSG