La perchiste française Margot Chevrier souffre d’une fracture ouverte de la cheville

La perchiste française Margot Chevrier souffre d’une fracture ouverte de la cheville
Descriptive text here

Alors qu’elle participait à la finale de l’épreuve de saut à la perche aux Championnats du monde en salle de Glasgow, la championne de France a été évacuée sur civière et placée sous oxygène samedi. Elle sera opérée pour la première fois dimanche.

France Télévisions – Éditorial Sport

Publié le 03/02/2024 22:13

Mise à jour le 03/03/2024 00:11

Temps de lecture : 1 min

type="image/avif">>>>
Margot Chevrier évacuée sur civière lors des championnats du monde d’athlétisme en salle à Glasgow, le 2 mars 2024. (AFP)

Forte vague de froid à l’Emirates Arena de Glasgow. Théâtre des Championnats du monde d’athlétisme en salle, la ville écossaise a été témoin d’un incident d’une rare violence, samedi 2 mars, lors de l’épreuve féminine de saut à la perche. Un incident qui concerne la championne de France, Margot Chevrier. Lors de son premier essai à 4,65 m, la Française a lourdement chuté lors de la finale.

La triple championne de France de 24 ans est retombée dans le stand, où sa jambe gauche est restée coincée. Les secours sont immédiatement intervenus, provoquant l’interruption de la compétition pendant un quart d’heure, avant que la Tricolore ne soit évacuée sur civière vers l’hôpital le plus proche, accompagnée de ses parents et d’un médecin de la Fédération française de football. ‘Athlétisme. Visiblement souffrante, elle disposait d’une bouteille d’oxygène pour l’aider à respirer.

Le bilan est lourd pour Margot Chevrier, puisqu’elle souffre d’une fracture ouverte de la cheville, à quelques mois des JO de Paris 2024. “Première opération demain matin, la deuxième en France”, a-t-elle indiqué sur son compte Instagram. Numéro 1 française du saut à la perche cet hiver, Margot Chevrier visait les minima pour les Jeux Olympiques (4,73 m). Elle a sauté 4,66 m cet hiver. La Française se veut optimiste pour l’avenir : “Il faudra ce qu’il faudra, Paris 2024 j’y serai.”

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT L’avis de Midol après Toulouse-Pau