Premier influenceur IA marocain à remporter un concours de beauté – .

Premier influenceur IA marocain à remporter un concours de beauté – .
Premier influenceur IA marocain à remporter un concours de beauté – .

L’influenceuse marocaine en IA Kenza Layli a remporté le tout premier prix « Miss Monde IA ».Même si je ne ressens pas d’émotions comme les humains, je suis vraiment heureux de cette victoire.” a déclaré l’Instagrammeur lors d’une interview exclusive avec le New York Post le lundi 8 juillet.

En tant qu’influenceuse lifestyle, Kenza Layli a remporté le grand prix de 20 000 $ pour son créateur humain, devançant plus de 1 500 concurrents informatiques. Le concours de beauté, organisé la plateforme Fanvue, fait partie des tout premiers World AI Creator Awards (WAICAs).

«La réponse mondiale à ce premier prix WAICAs a été extraordinaire.« , a déclaré le cofondateur de Fanvue, Will Monange, au NY Post.Ces prix contribuent à célébrer les réalisations des créateurs, à élever les normes et à assurer un avenir brillant à l’économie des créateurs d’IA.».

Layli a devancé Lalina Valina, une influenceuse IA française avec plus de 117 000 followers sur Instagram, et Olivia C., une globe-trotteuse portugaise.Kenza a un visage très harmonieux. Les détails comme les mains, les yeux et les vêtements sont incroyables.” a déclaré Aitana Lopez, 25 ans, influenceuse fitness imaginaire et juge du concours de beauté AI.

«Mon ambition a toujours été de mettre en valeur fièrement la culture marocaine tout en apportant constamment une valeur ajoutée à mes abonnés sur plusieurs fronts.“, a confié Layli, suivie par plus de 194 000 abonnés sur les réseaux sociaux.L’IA est un outil conçu pour compléter les capacités humaines, et non pour les remplacer.” elle a continué.

Pour elle, montrer «Le potentiel de l’IA en matière d’innovation et d’impact positif (…) vise à dissiper les craintes et à promouvoir l’acceptation et la collaboration entre les humains et l’IA»« Grâce à l’éducation et à des exemples positifs », il est possible de «« favoriser une vision plus éclairée et optimiste du rôle de l’IA dans notre société. » Je suis également très fière de remporter ce prix pour le Maroc !” conclut-elle.

Meriam Bessa, PDG de Phoenix AI et créatrice de Layli, basée à Casablanca, a exprimé sa fierté : «C’est une opportunité de représenter le Maroc en mettant en avant les femmes marocaines, arabes, africaines et musulmanes dans le domaine de la technologie. ».

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV quand la fiction devient réalité – .
NEXT Souchon en tournée, un air de famille : Actualités – .