l’influenceuse Poupette Kenza arrêtée et emprisonnée – .

l’influenceuse Poupette Kenza arrêtée et emprisonnée – .
l’influenceuse Poupette Kenza arrêtée et emprisonnée – .

L’influenceuse Poupette Kenza, installée à Dubaï, a été inculpée et écrouée pour tentative d’extorsion en bande organisée et association de malfaiteurs à son retour à Rouen le 4 juillet.

Poupette Kenza, de son vrai nom Kenza Benchrif, a été mise en examen à la suite de la plainte, le 23 février 2024, d’un couple qui “a fait l’objet de diverses surveillances (physique, installation de mini-caméras à proximité de leur domicile et balise GPS posée sur leur véhicule) et a été menacé physiquement sous condition de remettre une somme de 200.000 euros”, selon un communiqué du procureur de la République de Rouen Frédéric Teillet.

L’influenceur qui donne des ordres ?

Confiée à la direction interdépartementale de la police nationale de Rouen, l’enquête a permis de retrouver l’auteur présumé des faits. Interpellé lors du rendez-vous « prévu pour la remise de la somme d’argent, alors qu’il transportait une grenade », cet homme a reconnu avoir contacté les victimes pour « régler un litige financier les opposant à un influenceur résidant actuellement à Dubaï ».

Cet exécutant présumé a été mis en examen pour tentative d’extorsion en bande organisée, détention d’explosifs et association de malfaiteurs et placé en détention provisoire. Les investigations « tendent à démontrer l’implication » de Kenza Benchrif comme « la personne qui donne les ordres », a expliqué Frédéric Teillet.

Arrêtée à son retour en France

Alertés du retour en France de Kenza Benchrif, qui vit à Dubaï, les enquêteurs l’ont interpellée le 4 juillet dans l’agglomération rouennaise, a-t-il expliqué. Mis en examen pour tentative d’extorsion en bande organisée et association de malfaiteurs, Kenza Benchrif a été écrouée « dans l’attente du débat sur son placement en détention provisoire » prévu jeudi, selon le procureur.

Elle a également été interrogée sur une procédure concernant des pratiques commerciales trompeuses dans le cadre de ses activités d’influenceuse et n’a pas souhaité répondre aux questions, selon le parquet.

Éviter une « bagarre médiatique »

« Mme Kenza Benchrif réserve ses explications à la justice (…) et ne souhaite pas transformer cette procédure en une bagarre médiatique qui nuirait à la sérénité de l’information et à la recherche de la vérité », indiquent les avocats de la jeune femme, Mourad Battikh et Jérémy Kalfon.

« Cette dernière nie avoir joué le rôle qui lui est attribué dans cette affaire, et affirme au contraire qu’elle a été dépouillé d’une importante somme d’argent et que des poursuites ont été engagées à ce sujet », ajoutent-ils.

Poupette Kenza, 24 ans, est suivie par 1,1 million de comptes sur Instagram et compte 1,3 million d’abonnés sur TikTok. Le mois dernier, les propos de la jeune femme sur les juifs ont choqué et suscité des plaintes de plusieurs associations. Elle fait également l’objet d’une amende de l’Agence de lutte contre la fraude pour pratiques commerciales trompeuses.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le ranch Neverland de Michael Jackson sauvé des flammes en Californie – .
NEXT Michael J. Fox se produit sur scène avec Coldplay – .