Pourquoi le groupe Kassav a toujours chanté en créole – .

Pourquoi le groupe Kassav a toujours chanté en créole – .
Pourquoi le groupe Kassav a toujours chanté en créole – .

Après les larmes, la fête. Trois ans après la disparition de son chanteur Jacob Desvarieux, décédé du Covid-19 en juillet 2021, le groupe Kassav’ garde sa mémoire vivante lors d’une tournée de concerts et notamment d’une escale spectaculaire et joyeuse à Bercy retransmise sur Olympia TV, le dimanche 7 juillet 2024 à 21h. L’occasion de célébrer son héritage artistique, en chansons et en public : des membres historiques, dont la chanteuse Jocelyne Béroard qui Télé-Loisirs rencontrés, nouvelles recrues, fans et spectateurs vibrent dans une ambiance électrique. Il fallait au moins ça pour honorer le père du zouk, qui a contribué à faire du genre musical un succès planétaire.

Kassav’, un groupe français mythique longtemps snobé

Pour beaucoup, le zouk de Kassav n’évoque rien d’autre qu’une poignée de tubes ensoleillés et légers, parfaits pour danser en soirée. Mais qui sait que le groupe aux 5 millions d’albums vendus fut le premier à avoir rempli le Stade de France et détient le record de spectacles aux Zéniths de Paris – 67 – ? Ambassadeurs à l’étranger, Jacob Desvarieux et ses camarades se sont également produits dans 83 pays, de l’URSS au Japon en passant par le Congo Brazzaville et ont inspiré Miles Davis, qui considérait leur musique comme le son du futur. Malgré ces multiples succès et si la plupart des morceaux de « pop urbaine » d’aujourd’hui s’inspirent du zouk, l’histoire du groupe mythique reste largement méconnue, voire méprisée, en France. Ce manque de reconnaissance serait-il dû à un problème de langue ? Jocelyne Béroard l’explique à Télé-Loisirs.

Pourquoi le groupe Kassav’ a choisi de chanter uniquement en créole ?

Pour comprendre, il faut remonter aux origines de Kassav’. Selon le chanteur, la création du groupe « Je suis partie d’un constat : nous sommes à 8 000 kilomètres du continent et la France ne considère pas notre culture comme entièrement la sienne et donc nous ne sommes pas complètement intégrés. On nous range souvent dans la case « musique du monde » ou « musique tropicale », mais en tout cas pas dans la case « variété française ». Une différence de traitement qui ne surprend pas l’artiste de 69 ans : « Ce que je peux plus ou moins comprendre, puisque nous avons décidé de ne pas chanter en français mais en créole. » La raison ? « C’est notre culture et nous avons une histoire différente de la France. Donc automatiquement, nous avons d’autres choses à raconter. » Pas de quoi empêcher le groupe de devenir légendaire ! Et même reconnu par la France : récemment, Jocelyne Béroard a allumé la vasque olympique lors du passage de la flamme en Martinique.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Mélanie Thierry et Raphaël affrontent « des hauts et des bas », leur histoire d’amour sans repos – .
NEXT Tenacious D risque l’expulsion et suspend sa tournée australienne après une blague sur Trump – .