Bruno Pelletier revient sur le petit écran dans « Société distincte », 27 ans après « Omerta II »

Bruno Pelletier revient sur le petit écran dans « Société distincte », 27 ans après « Omerta II »
Bruno Pelletier revient sur le petit écran dans « Société distincte », 27 ans après « Omerta II »

Près de 30 ans après avoir joué Omerta II : La loi du silenceBruno Pelletier décroche un nouveau rôle à la télévision : celui de Maurice, dans la série québécoise de science-fiction Entreprise distincte.

« C’est un petit rôle qui devrait grandir s’il y a une saison 2. J’ai trouvé que c’était parfait pour me mettre dans le bain, car je n’ai pas beaucoup d’expérience. J’ai quelques scènes. Certains auraient pu être offensés qu’on leur demande un petit rôle, mais pas moi. J’en suis très content”, explique le chanteur de 62 ans.

La raison pour laquelle l’auteur et réalisateur Benoît Lach a souhaité le voir à une audition lui est encore inconnue. Se trouvant à Paris lorsqu’il a reçu l’appel de son agent, Ginette Achim, l’interprète de Miserere filmé puis envoyé son audition maison depuis son appartement dans la Ville Lumière.

“Depuis Omerta, on m’appelait souvent. Soit pour des rôles que je n’ai pas eu, soit dans des moments où il m’était impossible de me libérer pour un tournage », raconte-t-il.

Le chanteur s’est dit “un peu surpris” d’avoir été choisi, et surpris également à la lecture du scénario. «Une histoire d’extraterrestres et de science-fiction qui mêle mystère, complots et drame familial, je me demandais si cela était possible au Québec», avoue-t-il.

Bruno Pelletier avoue avoir voulu connaître les noms des autres acteurs qui participeraient à ce projet. Celles de Maude Guérin, Hélène Florent, Luc Picard et Antoine Pilon ont suffi à le convaincre, car elles étaient, selon lui, un « gage de qualité ».

Bruno Pelletier, dans la série « Société distincte ».

photo fournie par Groupe TVA

Professionnel curieux

Durant quatre jours de tournage l’été dernier, Bruno Pelletier est devenu Maurice, un allié du personnage de Simone (Hélène Florent) qui fait partie de la résistance. Un « gentil méchant » aux allures de vieux rockeur, arborant une queue de cheval et un manteau à franges.

« Savoir que ces grands acteurs avaient confiance dans la proposition et dans le réalisateur m’a convaincu. Cela m’a aussi rassuré de jouer avec Hélène Florent, qui est très gentille et très généreuse avec moi. Elle m’a rassuré en me demandant si je souhaitais qu’on répète ensemble sur place par exemple. J’ai trouvé génial de recommencer à jouer avec elle », raconte l’artiste.

Se décrivant comme un « professionnel curieux », Bruno Pelletier reste ouvert à d’autres propositions devant la caméra.

« Oui, c’est un monde différent. Ce sont de grandes équipes, des abeilles, et c’est très différent de l’industrie musicale. Je vois cela comme une corde de plus à mon arc», conclut le chanteur qui sera présent au Grand concert de la francophonie de la SuperFrancoFête, le 27 août prochain, à l’Agora du Port de Québec.

– Bruno Pelletier reprendra sa tournée à partir du 25e anniversaire de Miserere à la fin de l’été, jusqu’en novembre 2024. Ce sera à Montréal, au Théâtre Saint-Denis, le 14 septembre, à Laval le 5 octobre, à Trois-Rivières le 11 octobre et également au Théâtre Capitole de Québec en novembre. 1, 2 et 3 2024.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Que sait-on de Temanava Domingo, élue Miss Tahiti ? – .
NEXT « Ma mère n’a jamais… – .