Carla Bruni revient sur son combat contre le cancer du sein

Carla Bruni revient sur son combat contre le cancer du sein
Carla Bruni revient sur son combat contre le cancer du sein
Carla Bruni au défilé Yves Saint Laurent printemps-été 2024 (Paris, 26 septembre 2023).
Marc Piasecki / WireImage

Dans une interview accordée à Salon de la vanitél’ancienne mannequin a confié qu’elle suivait toujours un traitement pour son cancer du sein, diagnostiqué en 2019.

En 2019, Carla Bruni a reçu un diagnostic de cancer du sein. Résultat : cinq longues années de lutte contre la maladie, rythmées par des opérations chirurgicales, des radiothérapies et des hormonothérapies. Un combat que mène toujours l’ancienne première dame de France. Lors d’une interview avec le magazine Salon de la vanité et publié mercredi 29 mai, la chanteuse de 56 ans a confié qu’elle n’était “pas du tout en rémission”.

Lire aussi“Je suis incapable de me modérer, donc j’ai exclu les drogues de ma vie” : Carla Bruni se confie sur ses addictions passées

Un combat quotidien

Interrogée sur la maladie, l’épouse de Nicolas Sarkozy est revenue, avec philosophie, sur les prémices de son diagnostic : « Le cancer ouvre de nouvelles portes. On entend encore les balles siffler à son oreille ! Et une fois passé le choc initial, il est pratiquement revigorant, même s’il est douloureux, inquiétant et angoissant. C’est le cas des médicaments que je dois prendre, étant donné que je ne suis pas du tout en rémission”, a révélé l’artiste.

« data-script=”https://static.lefigaro.fr/widget-video/short-ttl/video/index.js” >

Carla Bruni aborde ensuite le traitement qu’elle prend au quotidien, un médicament anti-œstrogène, le tamoxifène : « Les deux premières années, je me disais : ce médicament, c’est dur. Et un jour, j’ai parlé à un ami coiffeur. Il m’a demandé pourquoi je ne déjeunais pas. Mais le tamoxifène provoque une prise de poids que je n’ai jamais connue, d’où l’idée de réduire mon nombre de repas”, a confié le chanteur avant d’ajouter : “cette amie m’a dit : au fond, tu devrais remercier ce médicament. Depuis, je bénis le Tamoxifène tous les matins. Je me dis : quelle merveille, j’ai ce médicament ! J’ai une petite fille de 12 ans : je veux pouvoir la voir grande, grande… ».

Pour sensibiliser

C’est en 2023, à l’aube d’Octobre rose – la campagne annuelle de sensibilisation au cancer du sein – que Carla Bruni dévoile son histoire au grand public sur Instagram. Une décision motivée par la volonté d’inciter les femmes à se faire dépister : “J’ai fait un post parce que je me disais qu’il était pratiquement impossible qu’au moins une femme voie ce post et n’aille pas faire une mammographie”, a confié l’artiste. dans le podcast d’Elsa Wolinski, Allez, j’ose ! , diffusé en mars. Pour rappel, Santé Publique France invite les femmes âgées de 50 à 74 ans à réaliser une mammographie de dépistage tous les deux ans, complétée par un examen clinique des seins.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Afida Turner dévoile le clip de « Barbichette Song », généré avec l’IA, et c’est bluffant
NEXT Pierre Vassiliu, musicien du monde – Libération – .