un Talent perd la voix, intervention des techniciens pour la scène « un peu bancale »

un Talent perd la voix, intervention des techniciens pour la scène « un peu bancale »
un Talent perd la voix, intervention des techniciens pour la scène « un peu bancale »

Déjà plus de trois mois depuis le début de la treizième saison de La voix a été diffusé sur TF1. Ce samedi 25 mai 2024, c’est l’heure de la grande finale. Ils sont cinq en compétition : Gabriel Lobao coaché ​​par Mika, Baptiste Sartoria membre de l’équipe Vianney, Alphonse conseillé par Zazie, Irisremplaçant d’Adnaé dans l’équipe de Bigflo et Oli ainsi que Shanys, rédigé par Camille Lellouche. Dans les jours qui ont précédé ce moment tant attendu, ils ont tous travaillé dur. jeudi 23 mai, Purepeople.com assisté aux répétitions et vous emmène dans les coulisses.

Le soir de la finale La Voix 2024, les téléspectateurs seront concentrés sur la performance de chaque Talent, qui chantera sa propre chanson, écrite avec l’aide de son coach. Mais avant que les caméras ne s’allument, il y a beaucoup de travail à faire. Lors des répétitions, ils sont une trentaine ou plus sur le plateau : l’orchestre, les techniciens du son, les éclairagistes, l’équipe de production… Samedi, il y en aura environ 300, soit dix fois plus.

The Voice 2024 : Réglages du son, de la lumière… et même du sol, jugé « un peu bancal »

Il s’agit d’un spectacle vécu en conditions live. Talents et coachs sont maquillés et habillés comme pour le grand soir. Shanys commence. Elle est d’abord installée dans les fauteuils rouges, accompagnée de Camille Lellouche, tandis que la sonorisation est mise en route pour la première fois avec les chœurs. “Bravo les gars, ça déchire», raconte l’humoriste qui est aussi chanteur. C’est ici que sont effectués les ajustements des effets de lumière. Olivier, présenté comme le chef de l’orchestre, gère d’une main de maître. Au fil des tests, des réajustements sont opérés et les commentaires affluent sur le plateau.Nous avons un problème avec le cadre“, nous entendons. “Puis-je lancer ?», demande une voix de l’autre côté de la scène.

Entre deux représentations, des techniciens en t-shirts noirs floqués du logo La voix frotter le sol de la scène, comme s’ils y collaient quelque chose. Interrogé par nos soins, l’un d’eux s’explique un peu plus en détails : «Le sol était un peu bancal. On met une cale pour qu’il ne bouge pas trop et qu’il ne glisse pas.« La sécurité avant tout ! Impossible de prendre le risque qu’un Talent se casse la gueule en pleine émission devant les 3 millions de téléspectateurs qui devraient regarder la finale depuis leur canapé.

Répétitions pour The Voice 2024 : Shanys perd sa voix, Iris pas assez puissante

Ensuite, il arrive aussi que le Talent fasse ses ajustements. Alors qu’Iris monte sur scène, prête à chanter Comme d’habitude accompagnée de son piano, elle montre une certaine gêne. “Pouvons-nous descendre ? J’aimerais que le piano soit plus présent», indique-t-elle. Demande acceptée immédiatement. Elle reprend, mais cette fois c’est la technique qui bloque : «Arrêt. Tu dois donner plus. Il n’y a personne mais quand il y aura du public, il y aura plus de bruit. Nous devons vous entendre !” Message reçu.

Pour sa part, Shanys est fatiguée. Ou plutôt c’est sa voix qui fatigue. Vous pouvez l’entendre et elle le fait savoir. “Depuis ce matin, nous ne faisons que chanter», dit-elle sur scène, du haut de son cube. Une petite pause s’impose. Après un verre d’eau bien mérité, elle nous confie que le rythme est «très intensif» Mais elle tient le coup, notamment grâce aux inhalations et autres exercices qu’elle prend grand soin de suivre chaque soir avant de se coucher.

Rendez-vous ce samedi 25 mai 2024 à partir de 21h10 sur TF1 pour suivre la grande finale de La voix et découvrez l’identité du gagnant.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Pierre Vassiliu, musicien du monde – Libération – .