George Lucas à Cannes, il raconte son coup de génie qui lui rapporte encore aujourd’hui des millions de dollars

George Lucas à Cannes, il raconte son coup de génie qui lui rapporte encore aujourd’hui des millions de dollars
George Lucas à Cannes, il raconte son coup de génie qui lui rapporte encore aujourd’hui des millions de dollars

Georges Lucas avait le nez creux ? En 1977, il sort en salles Star Wars, épisode IV : Un nouvel espoirmarquant ainsi la naissance d’une saga de science-fiction aujourd’hui composée de neuf films dans lesquels on suit les aventures de plusieurs personnages “dans une galaxie lointaine, très lointaine”. L’une des franchises les plus célèbres au monde, elle a été imaginée par George Lucas venu au Festival de Cannes 2024 recevoir une Palme d’honneur pour l’ensemble de sa carrière. Un prix prestigieux pour reconnaître notamment l’impact de Guerres des étoiles dans la culture pop, qui a notamment servi de modèle à de nombreuses autres sagas qui ont suivi. Mais cela n’aurait sûrement pas été possible sans son créateur.

Georges Lucas : “J’ai demandé à mon partenaire de rédiger le contrat”

Lors d’une masterclass donnée sur la Croisette, George Lucas est revenu sur son « coup de maître » lors de la préparation de la première partie de Guerres des étoiles. Révélé quelques années plus tôt grâce aux films THX1138produit par Francis Ford Coppola, et Graffitis américainsle réalisateur a décidé de s’associer à la Fox pour produire son film, démarrant ainsi la machine à sous qu’est devenue pour lui la franchise galactique. «Lorsque j’ai signé un accord avec eux, j’ai demandé à mon partenaire de rédiger le contrat – de 80 pages – au lieu de laisser le studio le faire. C’est dans ce contrat que nous évoquions l’idée de licence (franchise) que nous allions conserver”révèle George Lucas, relayé par Le Parisien.

Le reste sous cette annonce

« Le contrat du siècle » pour Georges Lucas

Si le merchandising était peu utilisé par les studios à l’époque, George Lucas avait déjà “avec l’idée de réaliser des t-shirts et des affiches à l’avance”, avant même le tournage du film, pour le promouvoir auprès du public. Un accord que Fox a accepté, permettant ainsi, aujourd’hui encore, au père de Guerres des étoiles pour gagner des milliards de dollars. Jeux de société, vêtements, figurines, arts de la table, papeterie… Il faut dire que les produits qui portent la mention « Star Wars » ne sont plus comptés, tandis que les projets dérivés, comme des séries comme Star Wars : L’Acolyte, Le Mandalorien Et Ahsoka ou même de la fiction animée Star Wars : Visions émergent régulièrement. Le réalisateur et producteur a eu l’idée de « Contrat du siècle », comme l’a souligné le journaliste Didier Allouch lors de cette masterclass à Cannes.

Article rédigé 6Médias.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le mari de Kate Middleton a quitté l’Angleterre et apparaît aux côtés d’une autre princesse – Closer
NEXT cette indiscrétion sur Emmanuel Macron est tombée comme un cheveu dans la soupe