et le Palm Dog revient à… Kodi, ancien chien errant et star de The Trial of the Dog

et le Palm Dog revient à… Kodi, ancien chien errant et star de The Trial of the Dog
et le Palm Dog revient à… Kodi, ancien chien errant et star de The Trial of the Dog

Le meilleur ami de l’homme est également à l’honneur sur la Croisette. Après le succès international de Messi, SnoopAnatomie d’une chuteLe Cannes Palm Dog de cette année a trouvé sa nouvelle star canine.

Ce vendredi, le Palm Dog couronne le chien le plus mordant au Festival de Cannes, un prix kitsch devenu un événement, notamment après le sacre de Messi, la star à quatre pattes deAnatomie d’une chute , Palme d’Or l’année dernière. C’est Kodi, un Griffon croisé, qui joue dans Le procès du chien de la Franco-Suisse Laetitia Dosch qui s’impose devant Xin, Jack Russell croisé par Chien noirlong métrage du réalisateur chinois Guan Hu, deux longs métrages dans la sélection Un certain regard.

“Laetitia Dosch nous a dit “Kodi n’aura pas grand chose à faire”, mais quand j’ai reçu le script j’avais quand même listé 80 à 100 actions”, se souvient Juliette Roux-Merveille, coach de vie chez Dog Trainer, une entreprise d’animaux de spectacle basée en Vendée. « Kodi ne savait pas hurler, nous avons imité le miaulement d’un chaton affamé et ça a marché. Il n’a jamais montré ses crocs, nous avons travaillé sur une écorce où on peut les voir”elle explique.

Avec deux belles histoires en coulisses. Kodi, dans la vraie vie, est un ancien chien des rues de Narbonne passé par un refuge. Et, l’animal qui apparaît comme un chien errant dans le film chinois a été adopté en fin de tournage par l’acteur principal, Eddie Peng.

« Bien-être animal »

“Dans nos critères d’attribution du Palm Dog, nous nous engageons sur le bien-être animal, nous sommes très attentifs aux conditions de tournage, nous le découvrons à chaque fois”, explique à l’AFP Anthony Pruvost, fondateur de Woopets. Ce média français dédié aux animaux de compagnie gère le Palm Dog depuis 2023. “L’année dernière, le chien qui a remporté le Palm Dog était aussi dans la Palme d’Or, mais nous n’avons pas triché, notre trophée a été remis la veille de la remise des prix”rigole le manager.

Messi est devenu une véritable star. Après la Palme d’Or, le film remporte l’Oscar du scénario. L’occasion pour le Border Collie de huit ans de faire exploser les réseaux sociaux lors d’un déjeuner des nominés avec des selfies viraux pris par les acteurs Ryan Gosling, Bradley Cooper et la chanteuse Billie Eilish. Un dispositif doté de fausses pattes a même été installé pour que le chien applaudisse lors de la cérémonie à Los Angeles.

Cette année, Messi est revenu sur le tapis rouge de Cannes, équipé d’un micro et d’une caméra 360° pour recueillir la parole de personnalités, avec l’aide de l’humoriste français Raphaël Mezrahi. On l’a vu faire son show avec Laetitia Dosch ou encore le chanteur français Zaho de Sagazan, qui a chanté lors de la cérémonie d’ouverture.

« Dimension internationale »

Cette pastille télé, Trame! Messi au Festival de Cannes, a été diffusé pendant le Festival sur France 2, France 3, Culturebox et TV5 Monde. Un best-of a d’ailleurs été relayé sur TikTok. Messi avait de la concurrence sur les marches, avec Pilaf, le chihuahua de la star américaine Demi Moore, apprécié des photographes. “Depuis la création de ce prix en 2001, sa médiatisation s’est accrue, ce n’est plus seulement un événement français et avec Messi, il a pris une nouvelle dimension internationale”, commente Anthony Pruvost. “A Cannes, les chiens étaient encore bons cette année”a écrit cette semaine sur New York Times .

En 2020, le Palm Dog a trouvé le moyen d’exister même si l’événement a été annulé en raison de la crise du Covid. Un titre spécial de meilleur interprète canin des vingt dernières années a été décerné, à titre posthume, à Uggie, le Jack Russell qui avait charmé le monde entier en L’artiste. En 2019, Quentin Tarantino était venu en personne assister au triomphe de Pitbull Brandy, le partenaire de Brad Pitt dans Il était une fois… à Hollywood.

Ce trophée a été lancé il y a 23 ans par Toby Rose, critique de cinéma britannique. Cette année, dans le jury, on retrouve deux critiques de cinéma pour des publications du Royaume-Uni, Peter Bradshaw (Le gardien) et Tim Robey (Le télégraphe).

« data-script=”https://static.lefigaro.fr/widget-video/short-ttl/video/index.js” >

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV notre top 10 des tenues de mariage les plus étranges
NEXT Pierre Vassiliu, musicien du monde – Libération – .