« Quotidien » se moque du débat entre Bardella et Attal

« Quotidien » se moque du débat entre Bardella et Attal
« Quotidien » se moque du débat entre Bardella et Attal
Maïa Mazaurette apprécie le débat entre Jordan Bardella et Gabriel Attal.
Capture d’écran

Dans sa chronique « Zoom », Maïa Mazaurette a déniché les archives du Premier ministre qui affronte ce soir la tête de liste RN, sur France 2.

Le talk-show de TMC aime s’amuser avec les moindres détails des politiques français. Ce jeudi 23 mai, le débat entre Gabriel Attal et Jordan Bardella est une aubaine pour l’équipe de Yann Barthès.

Après un éditorial intitulé « Le gouvernement ne fait que des bêtises » de Jean-Michel Aphatie, c’est au tour de Maïa Mazaurette de consacrer sa rubrique « Zoom » aux deux protagonistes qui s’affrontent ce soir sur France 2. Après avoir précédemment “disséqué le corps de Jordan Bardella”le chroniqueur fait le match retour et tacle le scanner physiologique de Gabriel Attal. « Bardella est le challenger, Attal est le pouvoir en place et comme vous pouvez le constater, ce pouvoir s’incarne physiquement »commence Maïa Mazaurette dans « Quotidien ».

Archives instagram

Impeccable, presque austère, c’était hier au meeting de Laval. Un peu plus tôt dans la journée à Caen, il a mené l’hommage aux deux gardiens de prison décédés lors de l’attaque de leur fourgon. Le Premier ministre est très solennel”poursuit-elle tandis qu’un magnétophone illustre ses propos.

Et si l’on recule, en remontant dans le passé, il est loin du porte-parole du gouvernement que l’on découvrait en 2018 avec son physique juvénile. Et clairement, il est encore plus éloigné du jeune homme apparu sur Instagram en 2014 alors qu’il affichait encore sa passion pour Mr. Freeze.» le chroniqueur rit alors, photo à l’appui.

« Quotidien » déterre les archives Instagram de Gabriel Atta.
Capture d’écran

Le tacle sur Jordan Bardella

Lequel « fasciné » Maïa Mazaurette, en fouillant ces archives, a pu « répondre à cette question que l’on se pose depuis très longtemps : quel est le prix à payer pour exercer le pouvoir ?. « Ce qui est spectaculaire dans le visage de Gabriel Attal, c’est que tout peut être lu. Pas même un mois après son entrée en fonction, on le découvrait épuisé à l’Assemblée nationale. Si les médias s’obstinent à autant commenter ces cernes, c’est parce que le grand atout de Gabriel Attal était sa jeunesse.argumente-t-elle avant de conclure : « Dans ce grand affrontement, nous allons avoir deux hommes puissants et très ambitieux. Mais si Jordan Bardella semble avoir bien plus d’énergie que Gabriel Attal, c’est tout simplement parce qu’il ne dépense pas cette énergie..

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV il ne coupera jamais le lien avec Harry
NEXT L’acteur argentin condamné à 6 ans de prison pour avoir violé une jeune actrice il y a 15 ans