Jacques Audiard déambule et Nicolas Cage surfe – Libération

Jacques Audiard déambule et Nicolas Cage surfe – Libération
Jacques Audiard déambule et Nicolas Cage surfe – Libération

Registre

Article réservé aux abonnés

Aujourd’hui, des testaments pour Paul Schrader et Jean-Luc Godard, des rushs de souvenirs pour Jia Zhangke, une bouée de sauvetage pour Nicolas Cage et un voyage mexicain pas si enchanté pour Jacques Audiard.

Critiques, portraits, interviews… Suivez jour après jour toute l’actualité du Festival de Cannes avec les envoyés spéciaux de « Libération ».

C’est le week-end pour tout le monde sauf pour les fous gardiens de ce journal de bord qui, ivres de sommeil et de cinéma, sont là, debout, au travail, pour vous informer inlassablement de tout, mais vraiment de tout. ce qui se passe sur la Croisette. Un album photo partagé ce matin par un initié de notre groupe WhatsApp nous rappelle que nous n’avons vraiment pas le même genre de soirées mondaines – sur ses photos, des stars américaines aux dents brillantes et aux robes de gala, quant à nous, voici ce que nous vu jusqu’ici dans les nuits cannoises : Ramzy Bedia en équilibre précaire, Vincent Lindon mangeant des nouilles, la casquette de Romain Gavras, Cut Killer avec des auréoles sous les bras, ce type qui jouait un policier rasta dans Taxis 3 et les gens crient et crient “Taxi!” Taxi!” de prendre des selfies avec lui car personne ne se souvient de son nom (Edouard Montoute, pour info), et, cerise sur le gâteau hier soir au Vertigo, Franck Riester, ancien ministre de la Culture et désormais ministre délégué au Commerce extérieur, dont la présence a soudainement provoqué un tollé un vent plus froid que le souffle de Lord Voldemort pour souffler sur la piste de danse. C’est promis, nous essaierons de faire mieux d’ici samedi prochain.

Nous aimons

“Capturé par les marées” de Jia Zhangke. Après six ans d’absence

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Pierre Vassiliu, musicien du monde – Libération – .