Et si Carey Price annonçait officiellement sa retraite… l’été prochain ? – .

Et si Carey Price annonçait officiellement sa retraite… l’été prochain ? – .
Et si Carey Price annonçait officiellement sa retraite… l’été prochain ? – .

Cela peut sembler une idée futile. Après tout, pourquoi Carey Price laisserait-il de l’argent sur la table en prenant sa retraite plutôt que de continuer à toucher son chèque en étant sur la liste des blessés à long terme ?

• Lire aussi : Carey Price, l’universitaire

Lors de la saison 2024-2025, le gardien entamera la sixième année d’un contrat de huit ans signé le 2 juillet 2017, qui lui rapportera à terme 84 millions de dollars. À l’été 2025, il entamera la dernière année de son entente qui unit le célèbre n°31 au Tricolore.

Et si nous décidions de mettre fin à cet accord quelques mois avant l’échéance ?

Price a déjà reçu la majeure partie de l’argent de son contrat, les six premières années de l’accord ayant été les plus lucratives. À l’été 2025, il n’aura qu’à recevoir 7,5 millions de dollars en argent, comme l’indique le détail de son pacte.

Cependant, son accord est construit de manière à ce qu’il reçoive la majeure partie de son argent sous forme de primes à la signature. En effet, 70 des 84 millions de dollars du montant total qui lui sera versé par le CH l’auront été sous forme de primes.

C’est d’ailleurs ce qui est prévu pour la dernière année de son contrat en 2025-2026 ; 5,5 millions de dollars en primes et 2 millions de dollars en salaire de base.

Ainsi, lorsque le Canadien lui versera sa dernière prime à la signature en septembre (on sait que la prime est versée à cette période de l’année et non en juillet), il ne lui en restera plus que deux « maigres ». Des millions de dollars à récolter avant la fin de l’entente.

Un été 2025 qui s’annonce crucial

Peut-il se permettre de laisser ces deux millions de dollars sur la table ? Sans aucun doute. Le fera-t-il ? Nous pouvons nous permettre d’en douter.

Il n’en reste pas moins qu’il donnerait un sérieux coup de main au CH avant le début de la saison 2025-2026. Cela pourrait permettre à l’équipe de dépasser le plafond pendant l’intersaison jusqu’à 10 %, puis de supprimer complètement le montant de 10,5 millions de dollars qu’occupe le contrat de Price de la masse salariale de l’équipe avant l’ouverture du match.

Le CH n’aurait ainsi pas besoin de recourir au soulagement apporté par la liste des blessés de longue durée et pourra accumuler de l’argent sous le plafond salarial au cours de la saison.

Au final, Price aura reçu 82 millions de dollars sur les 84 millions de dollars prévus à son contrat, ce qui correspond à près de 97 % du montant total. L’argent qu’il laisserait sur la table pourrait permettre au CH de poursuivre sa progression lors d’un été qui s’annonce critique pour l’ascension de cette jeune équipe.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV George Lucas à Cannes, il raconte son coup de génie qui lui rapporte encore aujourd’hui des millions de dollars
NEXT Zaho de Sagazan enregistrera sa version de Modern Love de David Bowie, qui a fait un carton au Festival de Cannes 2024