Judith Godrèche face à des menaces « fréquentes » depuis ses révélations contre Benoît Jacquot et Jacques Doillon, sa famille ciblée

Judith Godrèche face à des menaces « fréquentes » depuis ses révélations contre Benoît Jacquot et Jacques Doillon, sa famille ciblée
Descriptive text here

Elle est devenue l’un des symboles du mouvement #MeToo dans le cinéma français. Judith Godrèche est en effet aujourd’hui l’une des porte-parole de toutes ces femmes victimes d’agressions. Un statut qu’elle a « obtenu » malgré elle suite aux accusations portées contre les réalisateurs Benoît Jacquot et Jacques Doillon, tous deux accusés de viol sur mineure.

Pour mener ce combat encore plus fort, l’actrice a enfilé à nouveau sa casquette de réalisatrice. Lors de ce Festival de Cannes, elle dévoile un court métrage de 17 minutes, Moi aussi. Diffusé dans la rubrique « Un certain regard », le court-métrage met en lumière 1000 femmes et hommes victimes d’agressions et de maltraitances. Des témoignages recueillis via une boîte email, que l’actrice avait mise en place il y a quelques mois.

Judith Godrèche : elle affirme mettre sa famille en danger

Dans une interview quotidienne belle matinée, Judith Godrèche avoue qu’elle ne s’attendait pas à un tel déluge de témoignages. Mais elle l’assure : elle ne pouvait pas les laisser de côté.

« Je ne suis pas infaillible et je suis conscient de mes limites. Mais lorsque vous tendez la main, vous devez assumer vos responsabilités. Quand je rencontre quelqu’un qui m’émeut, dans mon quotidien, j’ai tout de suite envie d’écrire un film sur lui. »dit l’actrice.

Mais si son témoignage a permis à des milliers d’autres personnes d’oser la parole, le revers de la médaille est aussi très important pour Judith Godrèche. Elle a été interrogée par belle matinée sur son quotidien depuis les accusations qu’elle a portées. Et elle admet que tout est désormais plus tendu.

« Chez nous, le climat était très anxieux au moment de l’affaire Weinstein. Aujourd’hui, ces menaces sont encore plus fréquentes et concrètes. C’est compliqué. Je sais que je les mets en danger. Et en même temps, je me dis que je fais ça pour que nos enfants sachent quelque chose de mieux »» avoue l’actrice de 52 ans.

“Buzz” : elle réagit à la rumeur de la liste des 10 noms

Elle a également donné son avis sur cette folle rumeur qui tourbillonne autour du Festival de Cannes. Une célèbre liste de dix noms d’acteurs, réalisateurs et producteurs qui pourraient être impliqués dans divers scandales.

Sauf que pour l’instant, aucune enquête concrète n’a été publiée, autre que celle du magazine Elle contre le producteur Alain Sarde. Une agitation qui a de quoi agacer Judith Godrèche.

« Le bruit ou le soutien est une chose, mais l’agitation et le buzz… Je ne suis pas sûr que ceux qui divulguent les listes soient ceux qui se positionnent du côté des victimes. Il faut savoir mettre de côté les ragots et ne pas faire perdre de leur force aux témoignages et aux plaintes »note l’actrice belle matinée.

À Parisienelle ajoute même : « Même pour moi, ces rumeurs créent de l’anxiété, de la paranoïa, ce qui n’est pas agréable et qui n’est pas particulièrement constructif. » Une chose est sûre : ce 77ème Festival de Cannes aura un goût bien amer pour nombre des protagonistes du secteur.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Des milliers d’euros dépensés pour sa grande passion, souvent moqués
NEXT un formidable duo de cinéma