ce geste fort du maire de son village qui risque de déplaire à certains

ce geste fort du maire de son village qui risque de déplaire à certains
ce geste fort du maire de son village qui risque de déplaire à certains

Une après-midi pleine d’émotions nous attend dans le village de Quincié-en-Beaujolais dans le Rhône… Né à Lyon, c’est dans ce lieu bucolique que Bernard Pivot a grandi. Décédé le 6 mai à Neuilly-sur-Seine à l’âge de 89 ans des suites d’une longue maladie, le journaliste et écrivain y avait tous ses souvenirs d’enfance.

Ses funérailles vont être célébrées dans la petite église de cette commune de 1 300 habitants. Des personnalités publiques et anonymes viendront rendre un dernier hommage à celui qui a donné le goût des lettres aux jeunes générations à travers les Dicos d’or, championnat d’orthographe lancé en 1985.

Funérailles de Bernard Pivot : les écoliers impliqués dans le village des écrivains

Pour permettre à chacun de dire un dernier adieu à Bernard Pivot, la commune de Quincié-en-Beaujolais a choisi, symboliquement, d’organiser un vin d’honneur du millésime Bernard Pivot, expliquent nos confrères du site Jeanmarcmorandini.com. Et puis, dans les écoles du village, lieu de dictée. Oui, tous les enfants participeront à cet exercice tant redouté par certains.

« C’était l’enfant du pays, comme on dit chez nous, c’était un Quinciaton. Il faisait partie de la famille du village, a souligné le maire Daniel Michaud, qui a rappelé que la bibliothèque municipale porte déjà son nom. À la fin des années 1970, Bernard Pivot devient conseiller municipal dans son village d’enfance. Il y possédait une maison familiale. J’ai une relation physique avec le Beaujolais, une relation terrestrea-t-il déclaré en 2016, rapporte le site Internet de Jean-Marc Morandini.

Funérailles de Bernard Pivot : Quand le présentateur d’Apostrophes parlait de son village…

Passionné de lettres et de bonnes bouteilles, Bernard Pivot revient régulièrement à Quincié-en-Beaujolais. « Le vin et les livres sont les liens qui m’attachent à Quincié »déclarait-il en décembre 2018 au quotidien régional Progrès avant d’ajouter : « Je reviendrai à Quincié aussi longtemps que la vie me le permettra. Alors, Je sais qu’une place m’attend au cimetière dans la tombe de mes parentsa confié celui qui présentait le spectacle Bouillon de Culture.

Deux fois par an, Bernard Pivot faisait don de livres à la bibliothèque de son village. Désormais, ce sont les écoliers qui tenteront de le remercier et de lui rendre hommage à sa juste valeur à travers une grande dictée que l’auteur aimait tant. Tout le monde à vos stylos !

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le prince William a pris froid lors d’une visite
NEXT Avec qui était-il en couple après sa rupture avec Chiara Mastroianni ? – .