le roi discute pour la première fois de sa chimiothérapie

le roi discute pour la première fois de sa chimiothérapie
le roi discute pour la première fois de sa chimiothérapie

C’est une annonce à laquelle personne ne s’attendait. Le 5 février, le palais de Buckingham révélait dans un communiqué que le roi Charles souffrait d’un cancer. La maladie a été détectée lors d’une opération subi par le monarque pour une hypertrophie de la prostate. La nature de la maladie n’a pas été précisée mais un traitement de chimiothérapie a été directement administré au père de William et Harry, dans le but de la guérir.

De longues semaines de silence ont suivi cette annonce, ponctuées de quelques brèves apparitions de Charles et Camilla pour assister aux messes dominicales à Sandringham. On n’en saura alors pas plus sur la maladie, à l’exception du cancer qui touche également Kate et qui a été annoncé à travers une vidéo de la princesse de Galles publiée le 22 mars.

Il semblerait que l’état de santé du roi Charles III s’améliore néanmoins. Le mari de Camilla Parker Bowles a repris ses fonctions royales, après avoir fait pression sur son personnel. Ses sorties sont certes mesurées et bien choisies, mais le roi est on ne peut plus heureux de pouvoir renouer avec le public et les engagements officiels qu’implique son rôle. Ce lundi 13 mai, c’est en compagnie de son fils aîné Guillaume que Charles III a fait une nouvelle apparition. Père et fils sont allés au Army Aviation Center à Middle Wallop.

La chimiothérapie évoquée publiquement par Charles pour la première fois

Cela faisait bien longtemps que Guillaume et son père Charles III ne s’étaient pas retrouvés face à face pour une sortie officielle. Le roi a officiellement confié à son fils le rôle de colonel en chef de l’Army Air Corps (poste occupé par Harry jusqu’à son départ de la famille royale) devant les autres soldats de la base. L’un d’eux, le vétéran Aaron Mapplebeck, s’est entretenu très intimement avec Charles, comme le rapporte Le soleil.

Lui aussi est passé par la case maladie. Atteint d’un cancer, il a subi neuf semaines de chimiothérapie intensive l’année dernière pour traiter un cancer des testicules. Un an après la fin de son traitement, il a parlé des effets secondaires que le protocole peut avoir sur une personne. Il a notamment révélé que la perte de goût en faisait partie. Un point visiblement confirmé par le roi lui-même, qui ne s’était encore jamais exprimé en public sur le traitement de la chimiothérapie. On a hâte qu’il parle de sa rémission…

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Une candidate de télé-réalité de 36 ans atteinte d’une maladie dont seulement 1% de la population est atteinte, opération d’urgence
NEXT Édouard Baer visé par des allégations de harcèlement sexuel et d’agression sexuelle