La performance de l’Irlandais Bambie Thug a « traumatisé » les téléspectateurs de l’Eurovision

La performance de l’Irlandais Bambie Thug a « traumatisé » les téléspectateurs de l’Eurovision
Descriptive text here

La grande finale duEurovision s’est déroulée ce samedi 11 mai à Malmö en Suède et s’est terminée par la victoire de la Suisse, représentée par Nemo et son titre, « The Code ». Une victoire surprenante que les bookmakers n’ont pas vu venir et qui clôt en beauté cette édition 2024, après plusieurs semaines mouvementées. Le concours musical a en effet été marqué par de vives protestations autour de la participation d’Israël et de sa représentante, Eden Golan, qui a notamment été huée lors de son passage en demi-finale. L’exclusion du Néerlandais Joost Klein, accusé de comportement violent envers une caméraman, a également perturbé l’organisation. Prise par surprise, l’Union européenne de radiodiffusion (UER) a pris et annoncé sa décision le matin même de la finale, une décision qui a été largement critiquée par la chaîne néerlandaise Avotros.

En fin de soirée, dans le top 10, on retrouvait notamment le Français Slimane, les Ukrainiens Alyona Alyona et Jerry Heil, le Croate Baby Lasagna, et l’Irlandaise Bambie Voyou. Si les performances folles, farfelues et étranges sont un grand classique de l’Eurovision, ce dernier a placé le curseur un peu plus loin. Pour accompagner sa chanson, « Doomsday Blue », elle a développé un décor des plus occultes, se plaçant au centre d’un pentacle entouré de bougies. Son costume (jusqu’à son accessoire dentaire), sa coiffure et la danseuse qui l’accompagnait étaient tous dans le thème, tout comme le message affiché à la fin de sa prestation : « Couronne la sorcière ».

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV « évitez Brad Pitt… », son avertissement très clair à ses enfants
NEXT Dans ses mémoires, Adriana Karembeu raconte les violences qu’elle a subies de la part de son père