Le prince Harry et Meghan Markle accueillis comme des stars au Nigeria

Le duc et la duchesse de Sussex ont débuté ce vendredi 10 mai leur voyage de trois jours au Nigeria. Ce voyage organisé par leur fondation Archewell célèbre l’amitié du couple avec ce pays d’Afrique de l’Ouest, premier du continent à rejoindre la compétition des Invictus Games. . Le prince Harry et Meghan Markle, accueillis comme des stars partout où ils allaient ce vendredi, ont poursuivi leurs visites.

A lire aussi : Le prince Harry à la cathédrale Saint-Paul de Londres pour célébrer les 10 ans des Invictus Games

Accueil du duc et de la duchesse de Sussex au Nigeria

Le prince Harry du Royaume-Uni et son épouse, Meghan Markle, se sont retrouvés à Londres pour s’envoler dans la nuit de jeudi à vendredi vers le Nigeria. Le duc et la duchesse de Sussex ont atterri dans la matinée à Abuja, la capitale nigériane. Le Nigeria est le pays le plus peuplé d’Afrique avec 220 millions d’habitants. Le pays a obtenu son indépendance du Royaume-Uni en 1960 et est aujourd’hui membre de l’organisation du Commonwealth.

Le duc et la duchesse de Sussex lors de leurs premiers fiançailles au Nigeria, accueillis comme des stars à la Lightaway Academy d’Abuja, le 10 mai 2024 (Photo : Andrew Esiebo/Getty Images pour la Fondation Archewell)

Le prince Harry et Meghan Markle visitent le pays à l’invitation du chef de la défense du pays, dans le cadre de la participation des vétérans nigérians aux Invictus Games. Les Jeux Invictus célèbrent cette année leur 10e anniversaire et la veille, le prince Harry a célébré cet anniversaire à Londres, en assistant à un service d’action de grâce à la cathédrale Saint-Paul. Les Jeux Invictus sont des jeux internationaux, similaires aux Jeux Paralympiques mais réservés aux anciens soldats blessés.

Lire aussi : Le prince Harry revient à Londres pour le 10e anniversaire des Invictus Games

Santé mentale et bien-être de la jeunesse nigériane

La première visite du duc et de la duchesse de Sussex, qui voyagent sans le prince Archie et la princesse Lilibet, a eu lieu à la Lightaway Academy d’Abuja. La Fondation Archewell du couple y organise un sommet sur la santé mentale la Fondation GEANCO. Harry et Meghan ont été chaleureusement accueillis par les danseurs et les étudiants. Ils ont visité le campus puis se sont entretenus avec environ 200 étudiants.

Le duc et la duchesse de Sussex ont souligné l’importance de veiller à notre propre bien-être et de créer un espace pour donner la priorité à notre santé mentale et à celle de ceux qui nous entourent. Dans les jours qui suivront, les étudiants participeront à diverses activités et ateliers sur le sujet. Le prince Harry et son épouse en ont également profité pour rencontrer des jeunes filles bénéficiaires de bourses du GEANCO, qui finance les études des filles survivantes du terrorisme. La Fondation Archewell soutient GEANCO financièrement et matériellement, notamment en fournissant des milliers de produits hygiéniques périodiques destinés aux femmes.

A lire aussi : La date symbolique choisie par Meghan Markle pour lancer sa nouvelle entreprise

Rencontre avec le chef d’état-major de la Défense nigériane

Dans l’après-midi, le couple avait changé et portait désormais des tenues plus formelles. Meghan Markle avait rangé sa robe fluide signée Heidi Merrick, dont le modèle s’appelle ironiquement “Windsor”. Elle portait désormais un pantalon et un costume blanc de la marque Altuzarra. Le prince Harry portait un costume vert sarcelle très élégant.

Si le duc et la duchesse de Sussex portaient ces tenues plus formelles, c’était pour rencontrer le chef d’état-major de la défense nigériane, le général Christopher Musa. Le général est l’homme qui a adressé les invitations au couple. « Le couple a été accueilli à bras ouverts, soulignant les liens profonds formés au sein de la communauté Invictus, une célébration de la résilience et de l’esprit invincible des militaires blessés, unis par le pouvoir transformateur du sport. »écrit la fondation Archewell dans son communiqué.

Ensemble, ils ont discuté de l’importance que le sport peut avoir dans la rééducation et l’estime de soi. Après les discussions avec le général, le couple a été accueilli par un groupe d’épouses de militaires qui ont embrassé la duchesse Meghan et lui ont souhaité « bienvenue à la maison ».

A lire aussi : Le surprenant voyage du prince Harry et de Meghan Markle en Jamaïque pour voir un film sur Bob Marley

Le prince Harry visite un hôpital militaire à Kaduna

De son côté, le prince Harry a rendu visite à Kaduna. Le fils du roi Charles III s’est rendu seul dans un hôpital militaire. Le duc de Sussex a reçu un accueil traditionnel nigérian de la part du sénateur Uba Sani, gouverneur de l’État de Kaduna, qui comprenait un spectacle de danseurs locaux et un échange de salutations chaleureuses et de cadeaux.

Le prince Harry a rencontré une cinquantaine de militaires qui sont soignés dans ce centre. Il a visité les locaux, notamment la salle de physiothérapie très bien équipée et un laboratoire de prothèses de haute technologie financé par l’Allemagne. Lors de la rencontre avec des vétérans blessés, le prince Harry a retrouvé des visages familiers. Deux participants des Jeux Invictus de l’année dernière recevaient un traitement.

« Le prince Harry remercie tout le monde pour l’accueil chaleureux qu’il a reçu à Kaduna et était particulièrement heureux de pouvoir féliciter en personne la princesse Owowoh, puisqu’elle a obtenu son diplôme de l’Académie royale militaire de Sandhurst en avril dernier »conclut la fondation dans son dernier communiqué de la journée.

Nicolas Fontaine

Éditeur en chef

Nicolas Fontaine a été designer-éditeur et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français. Spécialiste de l’actualité de la famille royale, Nicolas a fondé le site Histoires royales dont il est le rédacteur en chef. [email protected]

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV la version des faits de l’acteur et celle des paparazzi qu’il aurait frappé sont très différentes
NEXT ce message déchirant de Nicolas, le fils de Charles Aznavour, pour les 100 ans de l’artiste