Bernard Pivot, l’homme qui a fait lire les Français, est décédé à l’âge de 89 ans

Bernard Pivot, l’homme qui a fait lire les Français, est décédé à l’âge de 89 ans
Bernard Pivot, l’homme qui a fait lire les Français, est décédé à l’âge de 89 ans

L’animateur et écrivain Bernard Pivot, qui a fait lire des millions de Français grâce à son émission “Apostrophes”, est décédé lundi à Neuilly-sur-Seine à l’âge de 89 ans, a annoncé à l’AFP sa fille Cécile Pivot.

Un livre dans une main, sa paire de lunettes dans l’autre, Bernard Pivot présente également l’émission « Bouillon de culture » et organise dès 1985 les Dicos d’or, un championnat d’orthographe vite devenu international.

Celui qui a fait lire les Français a fini par être mieux connu du grand public que nombre d’écrivains qu’il a interviewés ou primés au Goncourt. « Apostrophes » a duré quinze ans, de 1975 à 1990, suivies par des millions de téléspectateurs. Et certains extraits connaissent encore un grand succès sur internet.

Né à Lyon le 5 mai 1935, dans une famille de petits commerçants, il passe son enfance dans le Beaujolais et se fait connaître pour être un amateur éclairé des vins de cette région. On lui doit un « Dictionnaire des amateurs de vins » (Plon, 2006). Dans le football, il était un fidèle supporter de l’AS Saint-Etienne et de l’équipe de France.

Il se définit avant tout comme journaliste, métier dont il a connu toutes les facettes. Après des débuts comme stagiaire au Progrès de Lyon, il entre au Figaro littéraire en 1958. Chef de service au Figaro en 1971, il démissionne en 1974 après un désaccord avec Jean d’Ormesson (qui deviendra son invité télé le plus fréquent) . Il passe par Lire, Le Point, Le Journal du Dimanche.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV la famille Curry s’agrandit encore • Basket USA – .
NEXT Dans ses mémoires, Adriana Karembeu raconte les violences qu’elle a subies de la part de son père