Hasna El-Becharia, l’âme féminine du diwan, laisse un héritage impérissable

Hasna El-Becharia, l’âme féminine du diwan, laisse un héritage impérissable
Hasna El-Becharia, l’âme féminine du diwan, laisse un héritage impérissable

Hasna El-Becharia, la rockeuse du désert, est décédée subitement mercredi 1er mai, à l’âge de 74 ans. Pionnière de la musique diwane ou gnaoua, elle laisse derrière elle un vide immense et un héritage impérissable.

Il lui a fallu une sacrée dose de témérité et de caractère pour pouvoir s’imposer d’abord dans son environnement immédiat, prisonnier du poids des traditions, et sur la scène internationale très exigeante.

C’est pourtant le pari réussi de son vivant d’Hasna El-Becharia, née Hosni Hasniat, décédée subitement, mercredi 1er mai à Béchar, sa ville natale, d’une crise cardiaque à l’âge de 74 ans.

Déjà enfant, elle manifestait un vif intérêt pour la musique en regardant son père jouer à la maison du Guembri, cet instrument typique de la musique Gnaoua, aux sonorités caverneuses.

Mais ce père, maître de cette musique, ne voit pas d’un bon oeil l’intérêt de sa progéniture pour un domaine qu’il croit, à tort, réservé exclusivement aux hommes.

Guembri est fait pour les hommes, pas pour les femmes », lui dit-il un jour en l’invitant à s’occuper plutôt de la cuisine. “ Va faire du couscous, du thé, du msemen, du guembri, c’est pour les hommes », exhorte-t-il, a rappelé Hasna El-Becharia dans un documentaire qui lui est consacré par TV5 Monde.

Cette injonction parentale ne dissuade cependant pas la jeune fille téméraire qui s’isole parfois sur la terrasse de la maison pour s’adonner à sa passion : apprendre la musique.

Hasna El-Becharia, la rockeuse du désert qui laisse un immense vide en Algérie

C’est ainsi qu’elle finit par apprendre à jouer de plusieurs instruments : l’harmonia, le luth, la guitare électrique, mais aussi les percussions.

Artiste à la sensibilité vive et à la voix rauque, Hasna El-Becharia a commencé par animer des soirées familiales et privées.

Au milieu des années 1970, elle fait sensation lors d’un concert organisé par l’Union nationale de la femme algérienne (UNFA). Un début de consécration pour une femme qui réussit à braver les interdits dans un milieu encore résistant à l’émergence des femmes dans un domaine où seuls les hommes officient encore.

Malgré quelques demandes, Hasna El-Becharia, soucieuse de sauvegarder un héritage auquel elle tient comme la pupille de ses yeux, refuse d’enregistrer des albums.

Fille d’un maître diwane, elle a d’abord joué pour son propre peuple, gardant farouchement sa musique au sein de sa communauté, refusant même d’enregistrer un disque par respect pour la pureté de la tradition. », appuie Sara Nacer, réalisatrice du documentaire « Le rocker du désert (avril 2022) », selon des propos cités par le journal « Le monde « .

Ce n’est qu’après un séjour en France en 1999, invité au fameux « Cabaret sauvage « , qu’elle accepte d’enregistrer un album », Djazaïr Djawhara », grâce au soutien de son compatriote, le guitariste Kamel Zekri.

Depuis, les demandes affluent. Elle se produit dans plusieurs festivals et parcourt le monde à la découverte d’un genre de musique particulier, aux sonorités profondément africaines, mais surtout une voix envoutante qui chante « amour, désert et famille « .

Avec succès, elle enregistre un deuxième album « Smaa smaa » en 2010. Attachée à la terre qui l’inspire, elle revient en 2014 dans sa ville natale en intégrant « Lemme », un groupe féminin intergénérationnel monté par l’artiste Souad Asla qui ne tarit pas d’éloges sur sa compatriote dont elle admire le courage et l’émancipation.

J’ai connu Hasna quand j’étais enfant, elle chantait aux mariages de mes frères et sœurs. J’ai toujours cette image d’elle avec sa guitare électrique. J’étais déjà, à l’époque, fasciné par sa liberté », témoigne Souad Asla au journal « Le monde « .

Âme féminine des Gnawa, Hasna El-Becharia repart avec un petit pincement au cœur et un regret : l’absence des femmes à Béchar et en Algérie jouant le Guembri. Mais qu’importe : elle laisse un héritage impérissable dont ses compatriotes seront toujours fiers.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV cette star française affrontera Keanu Reeves dans un film au casting 4 étoiles – Cinema News
NEXT mère de 5 enfants, elle squatte une maison à 670 000 euros parce qu’elle « le mérite »