en pleine tempête après sa remarque sur l’alcool, elle tente un mea culpa qui fait pschit

en pleine tempête après sa remarque sur l’alcool, elle tente un mea culpa qui fait pschit
en pleine tempête après sa remarque sur l’alcool, elle tente un mea culpa qui fait pschit

Samedi 5 mai, comme tous les samedis — ou presque — Léa Salamé a répondu à l’animation de Quelle époque ! sur France 2. Elle a reçu Adriana Karembeu pour son autobiographie GratuitCristina Cordula, qui est revenue, entre autres, sur sa carrière dans Danse avec les starsMaïtena Biraben pour ses nouveaux médias DamesHakim Jemili pour son émission Fatigueet Caroline Vignaux, qui sera la maîtresse de cérémonie de la prochaine soirée Molières.

Mais pas sûr qu’hier soir, le public ait été scotché à son écran rien que pour regarder ces personnalités publiques faire leur promotion. Certains d’entre eux attendaient également de voir quelle forme prendraient les excuses du présentateur. Une semaine plus tôt, elle s’était moquée d’Artus, qui avait annoncé sur le plateau avoir arrêté de fumer et de boire. “Tu es devenu ennuyeux!” », l’appela-t-elle. Sa remarque a provoqué un véritable tollé.

Léa Salamé : “J’ai pris une résolution…”

Comme à son habitude, celui qui officie également dans la matinale de France Inter a ouvert le show en tentant de réchauffer la salle. « Est-ce que le public va bien ? » » a-t-elle déclaré avant de souhaiter la bienvenue à son invité permanent, Christophe Dechavanne. Elle a ensuite salué Paul de Saint Sernin, qui s’est immédiatement lancé dans l’intervention. « J’ai passé une bonne semaine, meilleure que toi, on ne va pas se mentir ! »a-t-il répondu lorsque son patron lui a posé des questions sur son état.

Léa Salamé s’empare de ce poteau et en profite pour déployer les explications tant attendues. ” J’ai pris une résolution cette semaine, mon cher Paul, j’arrête les blagues, je te les laisse, parce que je ne sais pas comment faire, et quand tu ne sais pas comment faire, tu ne le fais pas ! “, » a-t-elle proclamé.

“Ce n’était pas…”

La journaliste a ensuite encore précisé de quoi il s’agissait, décrivant la fameuse valve lancée sur Artus lors de son émission passée. Parmi les observateurs de la polémique, il y avait, selon elle, deux camps : « Ceux qui ont été choqués par mon coup de gueule sur l’alcool, et ceux qui ont été choqués par l’ampleur des réactions à ce coup de gueule en mode ‘décidément on ne peut rien dire de plus’ ! » Elle avoue elle-même avoir fait partie du deuxième camp au début, et avoir été « surprise » par les réactions indignées face à ce qu’elle considérait comme une simple « blague ». Sur le plateau, même Artus, selon elle, a compris qu’il s’agissait d’une simple blague. “Ce n’était en aucun cas une excuse pour l’alcool !”elle a insisté.

Mais finalement, depuis une semaine, la compagne de Raphaël Glucksmann a réfléchi plus profondément. Elle révèle qu’elle a eu une révélation. Avec les équipes de France 2, elle s’est soudain rendu compte que l’alcool était “un vrai problème”. Elle a annoncé qu’il avait donc été décidé d’inviter le docteur Gérald Kierzek sur le plateau pour en discuter. Ce mea culpa en demi-teinte suffira-t-il à atténuer la tache ? Rien de moins sûr…

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le roi Charles III annonce sa première garden-party et accorde un congé à sa sœur et au duc de Kent
NEXT Sa consommation d’alcool a pénalisé ses relations amoureuses, “la réalité réapparaît toujours…”