VIDÉOS. La journaliste, présentatrice, ancienne présentatrice des « Confessions intimes » Géraldine Carré est décédée à l’âge de 54 ans

VIDÉOS. La journaliste, présentatrice, ancienne présentatrice des « Confessions intimes » Géraldine Carré est décédée à l’âge de 54 ans
Descriptive text here

Elle a été un visage du paysage audiovisuel français entre les années 1990 et 2000.

Les téléspectateurs la connaissent surtout pour avoir été la première présentatrice de l’émission « Confessions intimes » sur TF1, de janvier 2001 à juin 2003. Une émission qui existe toujours, mais sans animatrice ni animatrice. Géraldine Carré est décédée ce vendredi 3 mai à l’âge de 54 ans, a annoncé Benjamin Castaldi avec qui elle avait collaboré à une émission qu’il avait produite.

Géraldine, nous ne nous sommes pas rencontrés souvent, mais chacun de ces rares moments a été marqué par le respect et une affection sincère. Aujourd’hui, alors que je cherche les mots justes, tout ce que je ressens se transforme en une profonde admiration pour la personne que tu étais.…

–Benjamin Castaldi (@B_Castaldi) https://twitter.com/B_Castaldi/status/1786423731591790874?ref_src=twsrc%5Etfw

Née à Lyon le 15 septembre 1969, Géraldine Carré est d’abord journaliste à l’Agence France Presse Lyon en 1988, puis devient animatrice radio à Europe 2 (1990-1995) puis Europe 1 (1995-2002).

Elle fait ses débuts à la télévision en 1994 sur Paris Première, puis devient chroniqueuse sur France 2 auprès de Christophe Dechavanne en 1997, avant de rejoindre TF1 la même année, puis de présenter « Confessions intimes » à la création du magazine. Elle présentera ou chroniquera d’autres émissions sur Canal+, Fox Life et reviendra sur TF1 en « Langue de VIP », pour 3 émissions. Elle a mis fin à sa vie médiatique en 2007.

Géraldine laisse derrière elle 4 enfants qu’elle a eu de son mari, Patrick Bauer.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV la star du JT surprend tout le monde en costume de hamster, sa demande ferme à TF1
NEXT Dans ses mémoires, Adriana Karembeu raconte les violences qu’elle a subies de la part de son père