son petit rituel décrié dans les loges avant chaque show (et son refus de faire la fête sans)

son petit rituel décrié dans les loges avant chaque show (et son refus de faire la fête sans)
son petit rituel décrié dans les loges avant chaque show (et son refus de faire la fête sans)

Alors qu’elle a passé une semaine entière au cœur d’une vive polémique à cause de sa blague mal placée auprès d’Artus sur l’alcool, Léa Salamé avait déjà eu l’occasion d’évoquer son propre rapport à l’alcool. ..

Quelle époque !«… C’est clairement ce que l’on pourrait dire suite à cette nouvelle polémique largement alimentée sur les réseaux sociaux. Depuis samedi 27 avril, Léa Salamé est au cœur des critiques à cause de sa petite blague faite à l’humoriste et comédien Artus.

Invitée sur le plateau de son émission phare diffusée sur France 2 en deuxième partie de soirée, l’animatrice de 44 ans a tenu des propos jugés déplacés par les professionnels de santé et les amateurs de polémiques inutiles alors qu’elle donnait son avis à l’acteur et réalisateur de le film Un petit quelque chose en plusqui a arrêté de boire de l’alcool et a perdu beaucoup de poids. “Vous n’êtes plus anxieux, mais vous êtes devenu agaçant”, avait-elle dit. Elle-même est une amatrice d’alcool…

Léa Salamé pro alcool : son rituel avant de passer à l’antenne

A l’image d’un artiste qui monte sur scène, l’animatrice et journaliste Léa Salamé a son propre rituel avant d’entrer sur le plateau de son émission diffusée le samedi soir sur France 2. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est original ! Si le trac ne fait plus vraiment partie de son quotidien à force de côtoyer les plus grandes personnalités publiques, la compagne de l’européen Raphaël Glucksmann – candidat à sa réélection – et mère d’un Gabriel, 6 ans, boit encore. “un peu de vodka” Dans les coulisses “parce que ça me détend”, avouait-elle au micro d’Éric Dussart sur RTL en septembre 2023.

Un rituel bien rodé apporté par son coiffeur Cyril, à ses côtés depuis 10 ans, C’est tellement naturel, c’est comme du maquillage. Bien évidemment, suite à cet échange, Léa Salamé a tenu à alerter sur la consommation de boissons alcoolisées, rappelant “L’alcool n’est pas bon.” D’ailleurs, elle pourrait s’excuser dans l’émission du samedi 4 mai 2024…

Léa Salamé et ses propos sur l’alcool : avant Artus, il y avait Gad Elmaleh…

Tandis que Léa Salamé trouvait donc qu’Artus était devenu «fatigant“En arrêtant de boire de l’alcool, sa remarque lui a valu le soutien inattendu de Pascal Praud.”Elle a joué avec son invité (….) Au lieu de rire de tout ça, on en vient à une discussion moralisatrice sur l’alcool (…), là n’est pas la question», a-t-il lâché sur Europe 1 pour le défendre.

Mais, avec les réseaux sociaux, rien n’est oublié et les internautes ont déniché une autre interview de Léa Salamé, cette fois sur France Inter. Alors qu’elle recevait l’humoriste Gad Elmaleh, elle avait déjà tenu des propos clivants sur l’arrêt de l’alcool de son célèbre invité. “Aujourd’hui, la fête n’en est pas moins belle ? Êtes-vous capable de faire la fête, d’être heureux ?», lui a-t-elle demandé, visiblement incapable de penser qu’on puisse s’amuser sans boire. Alors qu’il répondait par l’affirmative et lui proposait d’essayer, Léa Salamé a alors lâché : «Non“définitive.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Michael Douglas, Charlotte Casiraghi, John Legend… défilé de célébrités dans la voie des stands du Grand Prix de Monaco
NEXT une violente bagarre entre deux stars en marge du Festival de Cannes