Anaïs Camizuli (Les Cinquante), battue et « défigurée », raconte en larmes sa violente agression

Anaïs Camizuli (Les Cinquante), battue et « défigurée », raconte en larmes sa violente agression
Anaïs Camizuli (Les Cinquante), battue et « défigurée », raconte en larmes sa violente agression

Le 12 novembre 2023, la personnalité de télé-réalité Anaïs Camizuli est apparue avec le visage tuméfié et un oeil au beurre noir sur Instagram. Sous le choc, le candidat de Cinquante dit qu’elle a été frappée par un inconnu alors qu’elle sortait avec des amis. “J’ai un peu de mal à m’exprimer. Désolé, je n’ai pas l’habitude de faire ça, mais c’est un peu difficile pour moi. J’ai un peu de répercussions sur tout ce qui s’est passé donc je ne vais pas mettre de filtres parce que les filtres ne peuvent rien faire pour moi..» elle commence par se confier avant d’expliquer en détail le déroulement de sa violente attaque.

Je suis allé boire un verre…

Vendredi soir je suis allé boire un verre entre amis, avec mon cousin, j’ai passé une très bonne soirée et il y avait un jeune homme qui a décidé de se disputer avec moi ce soir là donc pendant la soirée c’était beaucoup d’insultes, beaucoup de des provocations. J’ai demandé au videur de le faire sortir. C’est aussi ce qu’ils ont fait car tout le monde a été témoin des insultes qu’il a pu avoir envers moi et c’est quand j’ai quitté cet établissement pour rejoindre ma voiture, c’est là que ça a mal tourné

Incapable d’arrêter de pleurer, elle s’est alors confiée en sanglots : “Que les gens ne nous aiment pas parce qu’on a fait la télé, qu’on n’a pas aimé notre comportement à la télé, ça fait partie du jeu que j’entends, mais n’oubliez pas que nous restons des êtres humains, qu’on a une famille, on tu as des enfants et tu ne peux pas nous attaquer comme ça parce que nous sommes des personnalités publiques et tu ne peux pas nous haïr parce que tu es frustré de nous rencontrer, frustré parce que tu nous vois à la télé, tu ne nous aimes pas, tu retrouvez-nous sur vos réseaux. Je veux dire à ce jeune homme, tu as une mère, tu as des sœurs« .

Ce qui m’a le plus blessé…

Sa plus grande tristesse ? Que sa fille la voie dans cet état. Dans une story Instagram, elle écrit : “J’ai le nez cassé et je suis défiguré” (…) “Il a commencé verbalement, il a enchaîné sur les coups. J’ai voulu me cacher pendant 10 jours, mais j’ai décidé de ne pas le faire. La seule chose que je lui ai dite : ‘Tu as frappé une femme, bravo, mais maintenant je vais rentrer à la maison et je vais expliquer quoi à ma fille ?’ (…) Ce qui m’a le plus blessé, c’est de savoir que ma fille allait me voir comme ça.»

D’ailleurs, Anaïs a simplement dit à sa fille qu’elle était «déchu“.”Je ne peux pas lui dire que c’est trop violent. Je lui ai dit que j’étais tombé sur un rocher et elle m’a répondu : “Je t’avais dit de ne pas porter ses bottes”.« . “Aucune femme ne devrait subir la violence d’un homme, je me battrai pour ça !” conclut-elle, les larmes aux yeux.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Virginie Efira révèle comment sa consommation d’alcool a entaché ses relations amoureuses