La Marque du Jaguar, le premier film d’animation coproduit par le Mexique, le Brésil et la France

La Marque du Jaguar, le premier film d’animation coproduit par le Mexique, le Brésil et la France
La Marque du Jaguar, le premier film d’animation coproduit par le Mexique, le Brésil et la France
--

GUADALAJARA, Jalisco. (proceso.com.mx).- Devant le manque de soutien au Mexique pour produire le film d’animation La Marca del Jaguar, le cinéaste de Guadalajara Víctor Mayorga et ses partenaires ont recherché et obtenu des financements à l’étranger.

Cependant, il faut encore plus d’argent pour le terminer, des investisseurs privés sont donc recherchés.

Il reste encore 30% pour consolider le projet (…) Il n’y a pas d’investissement minimum (…) Le cinéma au Mexique est généralement très élitiste, et j’aimerais casser ce paradigme pour que toute personne de classe sociale même basse peut faire partie », a déclaré Víctor Mayorga qui dirige la société de production Ocelotl.

Ricardo Trejo, acteur de doublage et qui participe également à la production du film, a déploré “qu’étant mexicains, nous devons chercher des soutiens, des financements internationaux, car au Mexique il n’y a pas eu (…) Je pense qu’il faut se tourner vers voir un peu plus les productions mexicaines et pas seulement travailler avec elles ».

Actuellement, la production de l’animation bénéficie du soutien de la France, ainsi que du gouvernement brésilien via l’agence Ancine. C’est la première fois qu’un long métrage d’animation commercial est coproduit par les trois pays.

Víctor Mayorga a rappelé qu’ils avaient demandé le soutien de l’Institut mexicain de la cinématographie (Imcine) à six reprises, mais qu’ils avaient été rejetés. Ils ont également demandé l’aide du gouvernement de Jalisco en 2014, mais la majeure partie du budget cette année-là a été accordée à Diego Luna pour filmer M. Pig.

La marque Jaguar est basée sur la culture aztèque, son personnage Xilacatzin est un guerrier des chroniques de Fray Bernardino de Sahagún, qui a une marque sur la poitrine.

---

“Donc, il devient un paria social, donc Xilacatzin représente de nombreux aspects sociaux, comme être gay, être indigène, être gros, etc. Tout son conflit dans le film essaie d’être accepté jusqu’à ce qu’il découvre quelle est la véritable signification de la Marque du Jaguar, il comprend que la véritable acceptation de lui-même est ce qui peut lui donner un véritable pouvoir en tant que guerrier du sud “, Victor Mayorga commenté.

Chadi Abo, PDG du Studio Hecat, de Paris, participe également à la production du film, qui a déclaré que La Marca del Jaguar “va représenter un créneau particulier sur le marché, il représentera le Mexique et l’Amérique latine”.

En juin 2024, le film sortirait, selon Hugo Yeshiel de ByeBye Creative Business Solutions et un investisseur.

Le film a été présenté au festival de Cannes et a été très bien accueilli.

Des acteurs de renom prêteront leur voix aux personnages, dont Angelica Aragón et Luis Alberto Estrada.

Tags: Marque Jaguar premier film danimation coproduit par Mexique Brésil France

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

---

PREV Coopération fructueuse à Retz : pré verger comme projet social
NEXT Le Kunstmuseum Stuttgart nommé “Musée de l’année 2021” – Bade-Wurtemberg