Greg Johnson, décédé il y a cinq ans, souffrait d’encéphalopathie traumatique chronique.

Greg Johnson, décédé il y a cinq ans, souffrait d’encéphalopathie traumatique chronique.
Greg Johnson, décédé il y a cinq ans, souffrait d’encéphalopathie traumatique chronique.

L’ancien capitaine des Predators de Nashville, Greg Johnson, qui s’est suicidé en 2019, souffrait d’encéphalopathie traumatique chronique (ETC), a annoncé sa famille mercredi.

Cette maladie neurodégénérative résulte le plus souvent des effets de commotions cérébrales sur le cerveau. Plusieurs athlètes de sports de contact en ont reçu le diagnostic après leur décès, car une autopsie cérébrale ne peut être pratiquée qu’à partir de ce moment.

• Lire aussi : LNH : 32 joueurs sur le point d’exploser

• Lire aussi : À VOIR ABSOLUMENT : Ce garçon voulait vraiment rencontrer Sidney Crosby

Les effets de l’ETC ne peuvent toutefois pas être considérés comme les causes du suicide, a déclaré la Concussion Legacy Foundation dans un communiqué sur le sujet.

Johnson est décédé à l’âge de 48 ans le 7 juillet 2019, des suites d’une blessure par balle. Selon un article du Detroit News de l’époque, l’ancien athlète n’avait laissé aucune note et sa femme, Kristin Johnson, avait déclaré n’avoir remarqué aucun signe de dépression.

Elle a commenté mercredi les conclusions de l’autopsie réalisée par le Dr Ann McKee, directrice du Centre CTE de l’Université de Boston, affirmant qu’elle n’avait jamais soupçonné que son mari souffrait d’ETC.

« Il présentait très peu de symptômes dont nous étions au courant, mais il parlait souvent de ses commotions cérébrales », a-t-elle déclaré dans le communiqué de la Concussion Legacy Foundation. « Je me souviens du moment exact où il m’a dit que la maladie cardiaque qui l’avait conduit à prendre sa retraite était une bénédiction, car il ne pouvait plus encaisser un autre coup. Il savait que sa carrière de hockeyeur avait eu un impact profond sur son cerveau. »

Originaire de l’Ontario, Johnson a évolué dans la Ligue nationale entre 1993 et ​​2006. Il a mis fin à sa carrière après sept saisons à Nashville. Ayant également évolué pour les Red Wings de Détroit, les Penguins de Pittsburgh et les Blackhawks de Chicago, il a amassé 369 points en 785 matchs.

Plusieurs anciens hommes forts de la ligue ont reçu un diagnostic d’encéphalopathie traumatique chronique après leur décès, notamment Todd Ewen et Steve Montador.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV CAC40 : les résultats des élections législatives rassurent les marchés – 07/08/2024 à 10h41 – .
NEXT Benoît-Olivier Groulx à Laval : le scénario parfait