Les négociations continuent à gauche, les députés reviennent à l’Assemblée – .

Les négociations continuent à gauche, les députés reviennent à l’Assemblée – .
Les négociations continuent à gauche, les députés reviennent à l’Assemblée – .

Les tractations se poursuivent deux jours après les législatives, qui n’ont pas permis de dégager une majorité claire à l’Assemblée : tous les regards sont tournés vers le Nouveau Front populaire, qui a lancé de nouvelles négociations entre ses composantes pour proposer un nom à Matignon. Mardi 9 juillet, tous les députés élus ou réélus reviendront à l’Assemblée nationale : la gauche, première force politique avec 180 députés, arrive en force. Les écologistes sont attendus à 9h15, puis les députés de La France Insoumise vers 10 heures, avant les socialistes attendus à 14h30. Suivez notre direct.

Marine Tondelier demande une « clarification » politique à Emmanuel MacronLe secrétaire national des Écologistes-EELV a estimé lundi dans « L’Evénement », sur France 2, que « la logique institutionnelle aurait dicté » au Président de la République « Il a pris le téléphone et a appelé les dirigeants du Nouveau Front populaire pour leur demander le nom d’un Premier ministre. Il ne l’a pas fait aujourd’hui, à ma connaissance. Je pense que c’était une erreur. »elle a ajouté.

Bruno Retailleau appelle à « reconstruire un grand parti de droite ». Au lendemain des législatives, le président du groupe LR au Sénat estime sur TF1 que « La marque LR est morte » et appelle à « reconstruire un grand parti de droite. » Les républicains et leurs alliés arrivent en quatrième position du sondage, avec 66 sièges. selon notre décompte.

Emmanuel Macron demande à Gabriel Attal de rester « pour le moment ». Le Président de la République demande au Premier ministre de ne pas quitter Matignon immédiatement afin « pour assurer la stabilité du pays », a annoncé lundi l’Elysée. Le chef du gouvernement avait indiqué qu’il démissionnerait au lendemain d’élections qui ont vu le camp présidentiel perdre une centaine de députés. Emmanuel Macron l’a reçu à 11h15 et « Je l’ai remercié pour les campagnes électorales européennes et législatives qu’il a menées »a indiqué lundi l’Elysée.

Le RN parle d’une « victoire retardée » et revendique le statut de premier parti à l’Assemblée. Le député Rassemblement national du Nord, Sébastien Chenu, salue sur France Inter un « une vague montante, qui ne cesse de monter, mais qui aujourd’hui n’a pas franchi l’obstacle ». Le porte-parole du RN, Laurent Jacobelli, anticipe sur - que le « mélange hétéroclite » du Nouveau Front Populaire « va exploser demain matin »Le parti d’extrême droite constitue le troisième bloc de députés, derrière le NFP et le camp présidentiel.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Retour sur le passage de la flamme olympique à Gisors – .
NEXT Un phénomène Euro 2024 en approche ? – .