L’Angleterre bat la Suisse aux tirs au but pour atteindre les demi-finales – .

L’Angleterre bat la Suisse aux tirs au but pour atteindre les demi-finales – .
L’Angleterre bat la Suisse aux tirs au but pour atteindre les demi-finales – .

Menés en deuxième période, les Three Lions ont finalement battu la Nati aux tirs au but (1-1, 5 tirs au but à 3), ce samedi à Düsseldorf, en quarts de finale de l’Euro.

Après l’Allemagne et le Portugal, c’est au tour de la Suisse d’être éliminée de la compétition. Ce samedi en quarts de finale de l’Euro, la Nati, au terme d’une nouvelle séance de tirs au but, a été battue par l’Angleterre (1-1, 3 tirs au but à 5) qui s’en est une nouvelle fois sortie de justesse. Les Suisses avaient ouvert le score grâce à Embolo (75e). Un avantage de courte durée puisque cinq minutes plus tard, Saka et les Three Lions ont réagi (80e) pour finalement s’imposer au terme d’une séance de tirs au but parfaitement négociée.

Très attendu, ce quart de finale entre les Three Lions et la Nati a mis du temps à se mettre en place. Beaucoup de temps, en fait. Pourtant, le sélectionneur anglais Gareth Southgate a tenté une astuce dans sa composition d’équipe, avec Foden recentré en soutien de Kane et Walker repoussé dans une défense à trois. Séduisante jusque-là, la Suisse ne semblait pas prête à baisser les bras, laissant l’initiative du jeu aux Anglais. Ces derniers, toujours en manque d’inspiration, s’en remettaient à Bukayo Saka, enfin sur pied dans cet Euro. Le joueur d’Arsenal, virevoltant, prenait le meilleur sur son vis-à-vis Aebischer mais il lui fallait encore trouver ses coéquipiers sur les centres, Harry Kane en tête, muselé par la défense centrale suisse (Rodriguez-Akanji-Schar). Les phases de jeu anglaises se ressemblaient les unes après les autres, pour aucun danger (ou presque) à la finition (5 tirs, zéro cadré à la pause). Juste avant la mi-temps, le tacle de Xhaka sauvait les siens devant Mainoo (45e). Symbole d’une première mi-temps fermée et sans suspense, la Nati a dû se contenter d’une frappe d’Embolo contrée par Konsa à bout portant (25e). Les deux nations ont donc dû passer à la vitesse supérieure après la pause.

Cinq minutes de folie puis du suspense

Une motivation mise en pratique surtout par la Suisse, de mieux en mieux au fil des minutes tandis que l’Angleterre ronronnait. Il n’y avait tout simplement pas d’occasions franches entre deux équipes qui se craignaient vraiment. Le salut helvétique et le début du spectacle arrivèrent finalement, du pied de Breel Embolo, sur un centre à ras de terre de Ndoye maladroitement détourné par Stones (0-1, 75e). Comme face à la Slovaquie en 8e de finale, Southgate et ses joueurs anglais se retrouvèrent alors dos au mur. Un moment choisi par Saka, le joueur le plus actif samedi après-midi, pour déclencher une superbe frappe du pied gauche dans le petit filet de Sommer (1-1, 80e). Tout était à refaire à la veille de la prolongation – la troisième de ces quarts de finale – où les remplaçants anglais (Eze, Palmer, Shaw) apportèrent de la fraîcheur et du mouvement au jeu. Alors que la tension montait, les occasions de but se faisaient rares. Sommer est resté vigilant face à une frappe puissante de Rice (95e), tandis que Shaqiri, sur corner direct, a trouvé le carré de Pickford (117e), qui s’est ensuite montré décisif face à Amdouni (119e).

La chance était passée pour la Nati, d’autant que leur premier tireur, Akanji, avait raté sa tentative pour lancer la séance fatidique. Palmer, Bellingham, Saka, Toney et Alexander-Arnold, eux, n’ont pas tremblé devant Sommer. 5/5 pour les Three Lions sur penalty, comme les Bleus vendredi face au Portugal. En caractère, l’Angleterre a atteint le dernier carré de l’Euro et brisé le rêve de la Suisse, qui visait la première demi-finale de son histoire. Rendez-vous désormais mercredi (21h) contre les Pays-Bas ou la Turquie pour Harry Kane et ses coéquipiers.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Attention au déni de la défaite – .
NEXT Pourquoi Toni Kroos s’est excusé auprès de Pedri – .