8 ennemis d’Eto’o mettent la pression sur la CAF et la Fifa – Lequotidien – .

8 ennemis d’Eto’o mettent la pression sur la CAF et la Fifa – Lequotidien – .
8 ennemis d’Eto’o mettent la pression sur la CAF et la Fifa – Lequotidien – .

Alors que le jury de discipline de la Confédération africaine de football (CAF) n’a pas encore rendu son verdict dans l’enquête visant Samuel Eto’o, huit farouches opposants à la star en ont profité pour mettre la pression sur l’entité.
Le 26 juin, Samuel Eto’o, le président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), a été interrogé par le jury de discipline de la CAF.
Dans un contexte chargé d’incidents, comme l’a révélé l’avocat de l’intéressé, l’ancien attaquant a dû répondre de soupçons de matchs truqués en vue de la montée de Victoria United dans l’élite camerounaise, mais aussi démontrer la pertinence et le bien-fondé de son partenariat avec la société de paris sportifs 1xBet.
Les ennemis d’Eto’o s’impatientent
Une semaine plus tard, le camp des détracteurs s’impatiente déjà. Dans une lettre adressée au président de la FIFA, Gianni Infantino, et à Patrice Motsepe, le patron de la CAF, huit personnalités camerounaises, dont le président de la ligue professionnelle et son homologue des clubs amateurs, réclament une célérité dans le jugement du quadruple Ballon d’Or. La coalition se dit préoccupée par le « délai d’attente anormalement long », tout en assurant que l’enregistrement téléphonique – impliquant Eto’o et le président de Victoria United – a été authentifié et que les publications relatives à la société de paris ont été constatées par un huissier mis à disposition du jury de discipline de la CAF.
La FIFA et la CAF appelées à prendre leurs responsabilités
« Les faits et les preuves sont tellement confus et tellement accablants qu’une si longue attente dissimule à peine l’ingérence destinée à assurer une impunité totale à M. Samuel Eto’o Fils », peut-on lire, sous-entendant l’existence de coups bas visant à blanchir l’ancien Lion indomptable. Rappelant également que le quadragénaire fait déjà l’objet d’une sanction pour fraude fiscale par la justice espagnole, en plus d’une demande de le rendre inéligible au poste de président de la Fécafoot (il est accusé de double nationalité), ses ennemis demandent à la Fifa et à la Caf de prendre leurs responsabilités.
pied africain

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Plus de 250 000 Palestiniens contraints de fuir la ville de Khan Younis – .
NEXT Benoît-Olivier Groulx à Laval : le scénario parfait