Les professeurs refusent d’enseigner en personne – .

Les professeurs refusent d’enseigner en personne – .
Les professeurs refusent d’enseigner en personne – .

Des dizaines d’enseignants d’universités et de cégeps montréalais victimes d’intimidation refusent d’enseigner en personne à la rentrée si la situation ne change pas, a appris TVA Nouvelles.

• Lire aussi : Camps pro-palestiniens : « L’approche passive » de la Ville de Montréal dénoncée par Québec

• Lire aussi : L’Université McGill rompt les négociations avec les représentants des camps pro-palestiniens

Plusieurs professeurs juifs et non juifs de l’Université McGill et d’autres établissements d’enseignement de la ville en auraient assez de l’intimidation dont ils font l’objet.

Plusieurs scènes, que l’on peut retrouver sur le site Radical Educators Cultivating Equitable And Sustainable Spaces, ont été filmées et partagées sur les réseaux sociaux au cours des dernières semaines.

Dans ce contexte, une centaine de professeurs et de membres du personnel administratif de l’Université McGill, mais aussi de l’Université Concordia, de l’Université de Montréal, du Collège Dawson et du Collège Vanier ont formé un groupe pour dénoncer les menaces proférées par des manifestants pro-palestiniens.

Ce groupe dénonce particulièrement la présence d’affiches à proximité des salles de classe montrant les visages des membres du personnel, ce qu’ils interprètent comme de l’intimidation.

« Déjà, un certain nombre d’étudiants refusent de mettre les pieds à McGill, les professeurs ne travaillent qu’à distance. C’est presque une question de sécurité physique. Il y a eu du harcèlement, il y a eu des menaces qui sont proférées régulièrement et qui éloignent ou dégoûtent tout simplement de nombreux étudiants ou même des professeurs », affirme David Bensoussan du Réseau académique montréalais contre l’antisémitisme.

D’autres vidéos publiées sur les réseaux sociaux montrent des manifestants remplaçant les noms des bâtiments scolaires par des noms liés à la bande de Gaza et aux villes évacuées en raison du conflit.

La rentrée universitaire fin août s’annonce donc chaotique puisque dans plusieurs classes, l’enseignement pourrait se faire à distance et non en présentiel.

« Je ne vois pas comment on va pouvoir démarrer une nouvelle session dans de telles conditions », a déclaré le porte-parole du groupe, David Bensoussan.

L’inaction dénoncée

Ce dernier accuse également les policiers du SPVM de tergiverser dans le dossier des campements.

Il dénonce également l’inaction de la Ville de Montréal et de l’administration Plante.

Le Centre pour les affaires juives et israéliennes (CIJA) est du même avis.

« Nous répétons depuis le 7 octobre dernier qu’une rhétorique antisémite non dénoncée à Montréal aurait éventuellement de réelles conséquences. Les huit derniers mois d’incidents antijuifs continus, au cours desquels élus, étudiants et citoyens ont subi une haine sans faille, sont le résultat de la passivité complice des autorités municipales. Des professeurs et des étudiants sont venus demander de pouvoir enseigner à distance pour se protéger des risques de violence. C’est une honte », a déclaré Eta Yudin, vice-présidente du Québec du CIJA, dans une déclaration envoyée à TVA Nouvelles.

La qualité de l’éducation menacée

En attendant, c’est la qualité des études qui sera menacée à partir de cet automne.

« McGill est définitivement l’un des fleurons de la communauté universitaire montréalaise et si McGill est touchée, je pense que c’est tout le niveau scientifique de nos universités qui sera affecté », affirme M. Bensoussan.

Dans une entrevue à TVA Nouvelles, la ministre de l’Enseignement supérieur, Pascale Déry, a déclaré qu’elle « trouve cela très inquiétant et très préoccupant ».

« Je pense que ma responsabilité et mon rôle de ministre de l’Enseignement supérieur, c’est de faire en sorte que l’on puisse revenir à un climat plus sain, un climat plus apaisé, un climat plus serein, un climat qui soit vraiment propre à ce que l’on retrouve dans une université et dans le réseau de l’enseignement supérieur. »

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La star de la gymnastique Hashimoto participera aux Jeux – .
NEXT Les pourparlers indirects sur le Soudan se poursuivent à Genève – .