Plus de 40.000 francs volés par des « faux banquiers » en un mois – .

Plus de 40.000 francs volés par des « faux banquiers » en un mois – .
Plus de 40.000 francs volés par des « faux banquiers » en un mois – .

L’escroquerie aux « faux banquiers » est en hausse en Valais, alerte mercredi la police cantonale. En un mois seulement, des victimes âgées se sont fait voler plus de 40’000 francs.

L’arnaque, semblable à celle du « faux policier » ou du « faux neveu », rappelle-t-on, fonctionne toujours plus ou moins de la même manière. Une personne contacte sa victime en se faisant passer pour un employé de sa banque. Elle prétend que la carte bancaire doit être remplacée ou qu’une anomalie a été constatée sur le compte.

L’escroc se rend ensuite au domicile de sa victime pour récupérer sa carte bancaire et le code d’accès. Il pille ensuite le compte avec des retraits frauduleux.

La police cantonale valaisanne explique que ces cas sont en augmentation, notamment dans le Bas-Valais, avec une dizaine d’escroqueries ou tentatives d’escroqueries de ce type depuis début juin.

« Les victimes sont âgées de 83 à 93 ans et le préjudice subi est d’environ 42.000 francs », est-il précisé.

Les responsables de l’application de la loi réitèrent leur conseil :

– Ne donnez jamais d’informations personnelles ou bancaires à une personne que vous ne connaissez pas, que ce soit par téléphone ou en personne.

– Ne donnez jamais le code PIN de votre carte à qui que ce soit. Même les employés de votre banque ne vous le demanderont jamais.

– Ne donnez pas votre carte bancaire à une personne que vous ne connaissez pas.

– Prévenez les personnes âgées de ce mode opératoire. Elles sont les principales cibles de ces arnaqueurs et sont donc plus vulnérables.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Quinté+ du 15 juillet 2024 à Argentan : L’Harmonista remplit son contrat
NEXT Un changement d’entraîneur qui donne envie à Marc-Édouard Vlasic de revenir à San José – .