Ouverture du marché des agents libres : gagnants et perdants – .

Ouverture du marché des agents libres : gagnants et perdants – .
Ouverture du marché des agents libres : gagnants et perdants – .

Tableau des signatures

Brad Treliving a entendu le même message à maintes reprises de la part des agents avec lesquels il a parlé à l’ouverture du marché des agents libres de la LNH.

« Le plafond salarial va augmenter », a déclaré le directeur général des Maple Leafs de Toronto. « Ils m’ont rappelé que le plafond salarial allait augmenter. »

Pour la première fois depuis plusieurs années, le plafond salarial a augmenté de manière significative, à 88 millions de dollars par équipe, grâce à des revenus record qui ont conduit à une journée de dépenses historique. Les grands gagnants cette année ont été les joueurs qui ont fait leur entrée sur le marché, les équipes ayant engagé plus d’un milliard de dollars en salaires.

Jake Guentzel est celui qui a reçu le plus d’argent de tous les transferts d’équipe : 63 millions de dollars sur sept ans de Tampa Bay, qui a acquis ses droits de la Caroline pour avoir une longueur d’avance sur la signature d’une cible de premier plan. Mais le Lightning ne peut pas être considéré comme un véritable gagnant après avoir laissé son capitaine de longue date Steven Stamkos partir pour signer un contrat de 32 millions de dollars avec Nashville, quelques jours après avoir échangé son coéquipier Mikhail Sergachev à Utah.

Le départ de Stamkos après 16 saisons en tant que visage d’une franchise a été l’élément le plus doux-amer de la journée de lundi.

« Le plus dur est d’essayer de s’accrocher à quelque chose qui n’essaie peut-être pas de vous accrocher », a déclaré Stamkos.

LES GAGNANTS

SMASHVILLE : Les Predators se sont améliorés en signant Stamkos, ainsi que le joueur le plus utile des séries éliminatoires de 2023, Jonathan Marchessault, le défenseur fiable Brady Skjei et le gardien remplaçant Scott Wedgewood. Les Predators ont également signé un contrat à long terme avec le gardien Juuse Saros, ce que le directeur général Barry Trotz a qualifié de « très bonne journée » pour l’organisation qu’il a déjà entraînée et qui est de retour pour tenter de remporter un titre.

« Quand vous commencez à recevoir des messages de vos joueurs qui disent : « Je suis excité », je pense que cela en dit long », a déclaré Trotz. « Les joueurs se connaissent et ils savent que nous essayons de gagner. J’imagine qu’un jour nous organiserons un défilé sur notre Broadway. »

LA COURSE EN SÉRIE À L’EST : Les champions en titre, les Panthers de la Floride, n’auront pas la route facile dans la Conférence Est au printemps prochain, avec leurs rivaux de la division Atlantique, les Maple Leafs et les Bruins de Boston, ainsi que les Devils du New Jersey et les Capitals de Washington, parmi les équipes améliorées.

HUILEURS : Après avoir perdu contre la Floride lors du septième match de la finale et s’être séparé de l’attaquant vétéran Ken Holland, Edmonton n’est pas resté les bras croisés. Les Oilers ont signé les attaquants vétérans Viktor Arvidsson et Jeff Skinner, ont conservé Mattias Janmark et ont signé des prolongations d’un an aux attaquants Corey Perry et Connor Brown, entre autres une douzaine d’autres transferts.

PERDANTS

OURAGANS : Même si le nouveau directeur général Eric Tulsky laisse entendre qu’il y a amplement de temps d’ici le début du camp d’entraînement pour ajouter des joueurs à l’effectif, le marché des agents libres semble être une défaite pour la Caroline. Même la prolongation de contrat de huit ans offerte au défenseur Jaccob Slavin ne compense pas l’exode de Guentzel, Skjei, Brett Pesce et Teuvo Teravainen, sans parler du statut incertain de l’agent libre avec restriction Martin Necas.

Les Hurricanes ont remplacé ce qu’ils avaient perdu avec le défenseur Sean Walker et les attaquants William Carrier, Tyson Jost et Eric Robinson, des joueurs qui pourraient être utiles, mais qui ne sont pas susceptibles d’en faire des prétendants à la Coupe Stanley.

SABRES: Le directeur général Kevyn Adams continue de lutter pour attirer des vedettes établies à Buffalo. Après avoir échoué à se qualifier sur le marché des échanges lors du repêchage de la LNH le week-end dernier, Adams a signé les attaquants de profondeur Nicolas Aube-Kubel, Jason Zucker et Sam Lafferty, ainsi que les défenseurs Jacob Bryson et Dennis Gilbert, qui retourne à Buffalo.

Ce n’est pas une bonne chose pour une équipe qui n’a pas participé aux séries éliminatoires au cours des 13 dernières saisons, la pire séquence de la LNH, et qui a racheté les trois années restantes du contrat de Skinner.

RANGERS : Incapables – ou peu désireux – d’échanger le capitaine Jacob Trouba et de libérer de l’espace sous le plafond salarial, les Rangers se sont tournés vers le marché des échanges pour un attaquant, échangeant deux choix pour acquérir Reilly Smith de Pittsburgh. Les Rangers ne sont pas encore des perdants de l’intersaison, mais le directeur général Chris Drury a du pain sur la planche après la défaite de son équipe contre la Floride en finale de la Conférence Est.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV au Maghreb, douche froide pour ce pays après un peu d’espoir – La Nouvelle Tribune – .
NEXT Le NFP ne parvient pas à s’entendre sur la candidature d’Huguette Bello à Matignon ; les instances de LFI se réunissent à midi