Neuf scénarios à suivre à l’ouverture du marché des agents libres

Neuf scénarios à suivre à l’ouverture du marché des agents libres
Neuf scénarios à suivre à l’ouverture du marché des agents libres

LAS VÉGAS – Le marché des agents libres s’ouvre lundi dans la LNH, et il y aura plusieurs dossiers à surveiller.

L’action débutera officiellement à midi HNE lundi. C’est à ce moment-là que tous les joueurs qui sont actuellement des agents libres potentiels sans restriction deviendront officiellement des agents libres.

La liste des joueurs qui pourraient être disponibles est remplie de grands noms : Jake Guentzel, Steven Stamkos, Jonathan Marchessault, Sam Reinhart et Elias Lindholm.

Voici neuf histoires à surveiller à l’ouverture du marché lundi.

Stamkos sera disponible

Les jours de Steven Stamkos avec le Lightning de Tampa Bay sont peut-être comptés.

Samedi, le directeur général Julien BriseBois a mentionné que tout indique que l’équipe ne parviendra pas à s’entendre avec son capitaine de longue date et meilleur buteur de son histoire, et que le plan est qu’il devienne joueur autonome sans compensation lundi.

Le Lightning a plus d’espace sous le plafond salarial pour signer Stamkos après avoir libéré plus de 11 millions de dollars en échangeant le défenseur Mikhail Sergachev (salaire annuel moyen de 8,5 millions de dollars) au Club de hockey de l’Utah et l’attaquant Tanner Jeannot (2,665 millions de dollars) aux Kings de Los Angeles. Samedi. Mais cela ne veut pas dire que cette marge de manœuvre sous le plafond salarial sera utilisée pour faire revenir Stamkos.

Le Lightning cherche à prolonger le défenseur Victor Hedman. Ils pourront le faire dès lundi. Hedman a encore une saison sur son contrat. Et le Lightning pourrait aller à la pêche aux gros poissons sur le marché des agents libres, peut-être pour mettre la main sur Guentzel.

Stamkos, qui approche de la fin d’un contrat de huit ans d’une valeur de 68 millions de dollars (salaire annuel moyen de 8,5 millions de dollars) signé le 29 juin 2016 alors qu’il était à quelques jours de devenir agent libre à ce moment-là également, ne devrait pas avoir de difficulté à trouver une autre équipe. L’intérêt sera grand pour le vétéran de 34 ans.

Il vient de marquer 81 points, dont 40 buts, en 79 matchs.

Stamkos a passé toute sa carrière de 16 ans dans la LNH avec le Lightning et a remporté la Coupe Stanley à deux reprises. Il mène également le Lightning pour les matchs joués (1 082), les buts (555), les points (1 137), les buts à force égale (336), les points à force égale (707), les buts en avantage numérique (214), les points en avantage numérique. (422), buts en prolongation (13), buts gagnants (85) et tirs (3 332).

Qui va mettre la main sur Guentzel ?

Guentzel est peut-être le plus gros poisson de l’étang des agents libres.

L’attaquant de 29 ans a récolté 77 points (30 buts, 47 passes) en 67 matchs avec les Penguins de Pittsburgh et les Hurricanes de la Caroline cette saison.

Les Penguins l’ont échangé à la Caroline le 7 mars et il a récolté 25 points (huit buts, 17 passes) en 17 matchs après l’échange, puis neuf points (quatre buts, cinq passes) en 11 matchs éliminatoires.

Il semble que ce soit le Lightning qui ait les devants dans ce dossier, puisque Tampa Bay a acquis les droits de négociation avec Guentzel en offrant un choix de troisième ronde à la Caroline dimanche. Le Lightning a jusqu’à lundi midi pour parvenir à une entente avec l’ailier gauche, sinon il pourra négocier avec n’importe quelle autre équipe.

De leur côté, les Hurricanes ont beaucoup de travail à faire.

Ils seraient en train de tenter d’échanger l’attaquant Martin Necas, qui pourrait devenir agent libre restreint lundi, afin de lui donner un nouveau départ et de maximiser sa valeur. De plus, l’attaquant Teuvo Teravainen ainsi que les défenseurs Brady Skjei et Brett Pesce seront libres comme l’air.

Marchessault et les Chevaliers d’Or

Un autre «Golden Overlooked» pourrait quitter Vegas si Jonathan Marchessault et les Golden Knights ne parviennent pas à une entente sur un nouveau contrat avant l’ouverture du marché.

Marchessault, qui est avec les Golden Knights depuis leur première saison en 2017-2018 et a remporté la Coupe Stanley et le Trophée Conn Smythe avec eux la saison dernière, en est à la dernière saison d’un contrat de 30 millions de dollars sur six ans (5 millions de dollars en moyenne par an). salaire) signé avec Vegas le 3 janvier 2018.

Les Golden Knights font habituellement leur travail discrètement, alors on ne sait pas vraiment s’ils sont près d’une entente avec Marchessault. Ils essaieraient, mais le manque de marge de manœuvre sous le plafond salarial n’aide pas Vegas.

Si les Golden Knights parviennent à contourner ce problème, comme ils l’ont souvent fait auparavant, Marchessault pourrait être de retour. Mais c’est loin d’être certain.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Joe Biden prêt à réévaluer sa candidature à une condition – .
NEXT L’OM en grand danger pour cet attaquant à 15 M€ ! – .