L’Allemagne ouvre ses portes aux diplômés marocains

L’Allemagne ouvre ses portes aux diplômés marocains
L’Allemagne ouvre ses portes aux diplômés marocains

L’Allemagne a besoin d’environ 400 000 nouveaux travailleurs qualifiés par an pour répondre à la pénurie, notamment dans les domaines de l’ingénierie, de l’informatique et de la santé. Pour pallier cette pénurie, elle a lancé la carte d’opportunité pour attirer les travailleurs des pays tiers en Allemagne en facilitant les procédures d’entrée sur son territoire. Il permet désormais d’entrer légalement en Allemagne, d’y travailler sans contrat de travail, d’y vivre un an maximum, mais aussi de résider de manière permanente dans le pays, rapporte le site. Onmanorama.com. Une fois la demande de carte approuvée, le permis de travail sera immédiatement délivré aux candidats.

Lire : L’Allemagne veut faciliter la double nationalité pour les étrangers

Qui peut en bénéficier ? Les candidats doivent être des salariés qualifiés ayant au moins deux ans de formation professionnelle ou un diplôme reconnu de leur pays d’origine. Ils doivent également parler couramment l’allemand ou l’anglais. En outre, ils doivent prouver qu’ils disposent des fonds ou du salaire d’un contrat de travail à temps partiel pour couvrir leur séjour en Allemagne pendant un an, soit un peu plus de 12 000 euros. Les candidats sont classés selon un système de points, le minimum requis étant de six points. Quatre points sont attribués aux candidats titulaires d’une qualification professionnelle reconnue en Allemagne ou d’une autorisation d’exercer une profession réglementée (enseignant, infirmier, ingénieur, etc.).

Lire : L’Allemagne veut attirer la main d’œuvre marocaine

Les candidats ayant cinq ans d’expérience professionnelle dans leur domaine, acquise au cours des sept dernières années, ou des compétences en langue allemande au niveau B2 selon le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECR), se verront attribuer trois points. Deux années d’expérience professionnelle avec une formation professionnelle préalable au cours des cinq dernières années, avoir moins de 35 ans au moment de la candidature et être titulaire d’un certificat allemand de niveau B1 valent chacune deux points. Pour les candidats âgés d’au moins 40 ans au moment de la candidature, qui ont séjourné en Allemagne pendant au moins six mois (sauf à des fins touristiques), qui maîtrisent l’anglais (C1) et l’allemand (A2), qui ont suivi une formation dans une profession où il y a une pénurie de main d’œuvre en Allemagne et qui postulent en même temps que leur conjoint, ils recevront un point.

Lire : L’Allemagne nomme un nouvel ambassadeur au Maroc

Les travailleurs originaires de pays tiers souhaitant postuler peuvent demander la carte d’opportunité auprès du consulat allemand de leur pays d’origine ou auprès du bureau local d’enregistrement des étrangers en Allemagne.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Benoît-Olivier Groulx à Laval : le scénario parfait