plusieurs records battus

Publié le 19 juin 2024 à 17h45

Mise à jour 19 juin 2024 à 22h00

Val-d’Or, Québec, Saguenay, Montréal, toutes ces villes ont connu le 19 juin le plus chaud de leur histoire. Et à Bathurst, au Nouveau-Brunswick, ce fut la journée la plus chaude de leur histoire.


Chaleur suffocante

Pas besoin de thermomètre numérique pour savoir que les records ont été menacés au cours des deux derniers jours. Le sentiment est toujours étouffant. Plusieurs records sont tombés pour le 19 juin. À Montréal, le mercure a grimpé à 33,7°, dépassant la barre des 33,1° de 2001. Au Québec, la barre des 33,2° de 2020 a été dépassée avec 33,6°. À Val-d’Or, les 31,5° de 2020 ont été fracassés avec une lecture de 32,8° le 19 juin.

Record absolu au Nouveau-Brunswick

Mais la championne toutes catégories de cette canicule est la ville de Bathurst au Nouveau-Brunswick. Il faisait 37,6° dans cette commune de la Baie des Chaleurs qui portait très bien son nom ce mercredi. Il s’agit d’un record non pas pour le 19 juin, ni pour le mois de juin, mais d’un record absolu de chaleur pour cette ville. L’ancienne marque était de 37,4°, établie le 27 juin 2003. Du même coup, cette température marque un nouveau sommet pour le mois de juin à l’échelle de la province du Nouveau-Brunswick. A noter que d’autres chiffres continuent d’être rapportés, il est donc fort probable que d’autres nouvelles marques soient confirmées d’ici la fin de la journée.

Avec la collaboration de Nicolas Lessard, météorologue.


À VOIR AUSSI : Orages au Québec : pluies torrentielles, grêles et pannes de courant

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV François Desquesnes becomes Walloon Minister – .
NEXT EN DIRECT – Coupe du Monde de rugby U20 : Les Bleuets se baladent face aux Baby Blacks