Capsules, activations, discours… Les marques de mode françaises s’échauffent pour les Jeux Olympiques

À vos marques, prêts, partez ! La capitale se prépare pour les Jeux Olympiques et Paralympiques. Si l’on ressent une certaine réticence à réaliser des activations au sujet des JO – les partenariats liés à l’événement étant très encadrés au niveau juridique – certaines marques de mode françaises s’échauffent avec une tournée printanière. A l’occasion de cette grand-messe du sport qui fera vibrer les supporters français et internationaux à partir du 26 juillet, labels, marques et grands magasins se mobilisent avec des capsules et des prises de parole résolument sportives.

Maje se lance dans le sportswear chic

Le label parisien Maje lancera le 2 juillet, à temps pour les Jeux, une capsuleathlétisme sophistiqué ponctué de strass étincelants et conçu dans des matériaux techniques noir de jais.

Majé – Majé

Maje s’associe à Élodie Clouvel, championne olympique de pentathlon moderne (escrime, natation, équitation, tir au pistolet et course à pied) pour incarner cette capsule sport-chic. Avec l’athlète stéphanois qui a brillé aux Jeux d’été de Rio en 2016, la marque premium fondée par Judith Milgrom en 1998 a imaginé une collection décontractée et élégante composée notamment d’un body zippé façon combinaison néoprène, d’une robe tirée de la monde du rugby avec un col amovible, un sweat à écussons, un haut bustier noir à cabochons, un pantalon de jogging rayé ou encore une casquette avec le « Saint Honoré ».

Ba&sh se concentre surautonomisation féminin

Egalité femmes-hommes, émancipation féminine, soutien à la maternité… Avec l’athlète californienne Allyson Felix, la marque Ba&sh signe une collaboration de haut niveau et engagée, baptisée « Born to move ».

Ba&sh – Ba&sh

Habituée des podiums olympiques, l’Américaine Allyson Felix est la sportive la plus titrée de l’histoire avec un record de 31 médailles mondiales. Grande défenseure des droits des femmes, elle lance en juin 2021 sa marque de chaussures de running Saysh, basée sur des mensurations féminines (arche haute, structure de talon différente et avant-pied plus large), alors qu’alors les grands équipementiers déclinaient simplement leurs modèles masculins sans faire le nécessaire. adaptations.

Membre du comité olympique de Paris 2024, l’athlète a conçu avec le tandem aux commandes de Ba&sh, Barbara Boccara et Sharon Krief, des paires de baskets raffinées et très techniques fabriquées à partir de matériaux recyclés conçues pour enchaîner les sprints sur asphalte ainsi que les marathons quotidiens. Les baskets sortiront le 18 juin.

La Samaritaine retrace les légendes du sport

Avec l’exposition Légendes du sport mondialle grand magasin parisien La Samaritaine, partenaire des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, se transforme en un podium géant retraçant les grands succès sportifs contemporains.

Le Samaritain – Le Samaritain

A l’occasion des Jeux Olympiques, La Samaritaine retrace l’histoire des légendes du sport depuis 1910 avec une rétrospective mettant en avant la collection privée de Terence Darrigade (un financier passionné de sport), qui rend hommage aux performances et aux émotions ressenties lors des exploits des athlètes. .

Le célèbre maillot numéro 10 de Zinedine Zidane porté lors de la finale de juillet 1998, le costume bleu roi du pilote automobile Alain Prost, la raquette de Roger Federer utilisée sur la terre battue de Roland-Garros en 2009, ou encore la médaille d’or remportée par l’athlète Marie-José Perec en 2009. la finale du 400 mètres à Barcelone en 1992… Autant de trophées et d’objets symboliques liés aux succès des grands champions français et internationaux à (re)découvrir jusqu’au 8 septembre.

Soi Paris met le parcours des sportives sur un piédestal

A l’occasion des Jeux Olympiques de cet été, la marque féminine Soi Paris dévoilera son projet « Dépassement de Soi » avec plusieurs formats visuels, mettant en avant le parcours de sportives françaises engagées, comme une ode à la sororité.

Soi Paris – Soi Paris

La marque natif du numérique emmené par le duo de sœurs Julia et Aurélie Boutboul s’exprimera sur les réseaux sociaux avec plusieurs athlètes féminines de haut niveau pour célébrer leur parcours impressionnant, leur mentalité d’acier et leur capacité de résilience. Soi Paris met notamment en avant l’histoire de la patineuse de vitesse Tifany Huot-Marchand, victime d’un grave accident en compétition qui l’a amenée à tout réapprendre, de la danseuse de l’Opéra de Paris Eugénie Drion, de la coureuse Sarah Hamzaoui et de l’escrimeuse Jade Maréchal, la jeune champion d’Europe de fleuret étant également étudiant et conférencier en performance. Parallèlement, la collection été de la marque se pare d’un nouvel imprimé coloré baptisé « Victoires » pour célébrer toutes les victoires du quotidien des femmes.

Circle Sportswear et Saint James travaillent main dans la main

La marque sportswear parisienne signe avec le label normand Saint James une collection capsule destinée aux sports de plein air, et même de nuit, avec des pièces dotées de bandes réfléchissantes.

Circle Sportswear et Saint James – Circle Sportswear

T-shirt thermorégulant, legging antibactérien, short respirant… Cette collection homme conçue pour les séances de sport en extérieur, qui se veut 100% écoresponsable, a été conçue en Europe avec des matériaux recyclés (bouteilles plastiques) et des fibres. bois (issu de forêts gérées durablement). Pour la campagne qui met en lumière les ambassadeurs sportifs Michel Biel et Ève Dumon, les deux labels français ont choisi le village de Saint-James (Manche) comme lieu de tournage, sous une météo typiquement normande. Avis aux passionnés de running, Circle, la marque fondée par Romain Trébuil en 2020, qui a ouvert un pop-up à Paris en début d’année, propose des entraînements de running tous les mercredis soir dans la capitale, animés par des sportifs amis de la marque.

Le Comptoir des Cotonniers imagine une capsule tricolore

La marque Comptoir des Cotonniers s’associe à cinq athlètes françaises (dont quatre participeront aux JO 2024) pour incarner son vestiaire féminin casual chic et co-créer une capsule bleu-blanc-rouge.

Compteurs de coton – Compteurs de coton

Dans sa série de mode et son documentaire Histoire de l’athlète, le label d’origine toulousaine fait appel à ses ambassadeurs sportifs : la cavalière Pénélope Leprévost (ci-dessus), sa fille Eden Leprévost, également championne d’équitation, Johanne Defay, la meilleure surfeuse d’Europe, Cassandre Beaugrand, la vice-championne du monde de triathlon, et Loana Lecomte, vice-championne du monde de VTT. Autant de femmes inspirantes, entre humilité et persévérance extraordinaire. Bonus : Le Comptoir des Cotonniers commercialise une capsule (série limitée) aux couleurs du drapeau français, code-designée avec la marque de lingerie Princesse Tam Tam et ces athlètes, comprenant des t-shirts, sweat-shirts et écharpes bleu-blanc-rouge.

Étam

Pour célébrer le sport féminin, la marque Etam accueille de nouvelles sportives françaises au sein de son vivier d’ambassadeurs qui compte déjà la joueuse de tennis Caroline Garcia, qui brigue le Grand Chelem cet été : la capitaine de l’équipe de France de handball Estelle Nze Minko, la médaillée de bronze en judo Audrey Tcheuméo, la championne d’Europe 2023 de boxe anglaise Amina Zidani, Gwladys Lemoussu qui se démarque en para triathlon et Lauriane Nolot la championne du monde de kitesurf.

Etam – Etam

Ces six sportifs ont imaginé pour cette capsule Etam un vestiaire inspiré de leur discipline, pensé pour favoriser l’épanouissement des amateurs et supporters sportifs. Au programme : cuissard cycliste blanc, soutien-gorge asymétrique rouge, legging gainant bleu, slip technique noir de jais…

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2024 FashionNetwork.com

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Corentin Moutet fait le show et se qualifie pour les huitièmes de finale