le suspect dit s’être senti « menacé » par la victime

le suspect dit s’être senti « menacé » par la victime
le suspect dit s’être senti « menacé » par la victime

Une dispute entre deux Belges vivant en Thaïlande a tourné au drame vendredi dernier. L’auteur présumé aurait tiré sur la victime avant de tenter de se débarrasser du corps en le brûlant.

Un ressortissant belge de 49 ans, parti vivre plusieurs années en Thaïlande, a été abattu de trois balles de calibre 22 par un autre Belge vendredi dernier à Seka Tai, une ville proche de la frontière laotienne, à 700 km au nord-est de Bangkok. Le meurtrier présumé, âgé de 42 ans et également résident de longue date dans ce pays, a été arrêté dimanche et est passé aux aveux. Un différend financier serait à l’origine des faits, rapportent les médias locaux.

La victime, originaire de Havelange en province de Namur, et l’agresseur présumé se connaissaient déjà avant leur départ, précisent les journaux. Le meurtrier présumé, originaire de Hotton en province de Luxembourg, avait alors tenté de cacher le corps en le brûlant.

Selon Steve R., l’auteur présumé de Hotton (province du Luxembourg), son « ami » lui demandait régulièrement de l’argent. Nos confrères de Sud Info rapportent que le soir du meurtre, il a refusé de lui verser environ 20 000 euros pour le renouvellement de son visa et la location d’une maison. Lors de son interrogatoire, Steve R. aurait indiqué avoir déjà été menacé à plusieurs reprises. “Ses enfants ne pouvaient même pas aller à l’école parce qu’ils avaient peur d’être blessés par le défunt”ajoutent les médias thaïlandais.

Steve R. a également déclaré avoir ensuite saisi une arme à feu de calibre 22. Il a tiré trois fois sur son « ami » et a jeté le corps dans une fosse, à 50 mètres de là. Le meurtrier présumé a ensuite brûlé deux pneus de voiture afin de faire disparaître le corps. Il se serait également débarrassé de la moto de la victime dans un étang à 60 kilomètres de là.

Une équipe d’enquêteurs de la police, présente sur les lieux pour appréhender les suspects de trafic de drogue, aurait trouvé le comportement de Steve R. « bizarre ». Lorsque les policiers se sont approchés de lui, l’homme aurait tenté de s’enfuir à bord du véhicule avant d’être intercepté.

La police accuse Steve R. de « meurtre intentionnel, possession d’armes à feu et de munitions sans autorisation ». Ce dernier l’a avoué samedi dernier. Le Belge risque une peine de prison de 15 à 20 ans.

Thaïlande Hotton Havelange

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV malgré ses déboires judiciaires, António Costa toujours favori pour remplacer Charles Michel
NEXT Corentin Moutet fait le show et se qualifie pour les huitièmes de finale