Le patrimoine culturel marocain à l’honneur au Panama

Le patrimoine culturel marocain à l’honneur au Panama
Le patrimoine culturel marocain à l’honneur au Panama

Lundi 27 mai 2024 à 0h19

Ville de Panama – La richesse et la diversité du patrimoine culturel et artistique du Maroc ont été mises en valeur à Panama ville, lors d’un forum initié sous le thème « Le Maroc au Panama pour construire des liens ».

Plusieurs activités ont été organisées dans le cadre de cette première édition organisée du 20 au 24 mai, en partenariat entre le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, l’Office national marocain du tourisme et l’Office national marocain du tourisme. ambassade au Panama, ainsi que le ministère des Relations extérieures, le ministère de la Culture et l’Institut technique supérieur spécialisé, du côté panaméen.

Le palais présidentiel de ce pays caribéen a accueilli, à cette occasion, une cérémonie marquant la fin des travaux de restauration du patio andalou au sein dudit bâtiment, projet réalisé avec brio par des artisans marocains.

Selon un communiqué de la représentation diplomatique du Maroc à Panama City, cette cérémonie a été présidée par la Première Dame du Panama, Yazmine Colon de Cortizo qui a salué, dans un discours de circonstance, l’avancée positive des relations entre le Maroc et le Panama. , exprimant ses remerciements et sa gratitude au Royaume pour avoir entrepris la restauration de ce chef-d’œuvre architectural.

Au cours de cette cérémonie, à laquelle ont participé le ministre panaméen de la Culture, le ministre de la Présidence et de hautes personnalités de ce pays, un hommage a été rendu à l’équipe d’artisans qui ont réalisé les travaux de rénovation.

D’autre part, la ministre panaméenne de la Culture, Giselle Gonzalez Villaroy, accompagnée de l’ambassadrice du Royaume, Bouchra Boudchiche, a inauguré une exposition de photos mettant en valeur le patrimoine culturel et civilisationnel du Maroc.

Sur la place historique de la Cathédrale, un groupe de musique Gnaoua et l’orchestre andalou de Tétouan ont également donné un concert animé en compagnie d’un groupe musical d’origine africaine, en commémoration de la Journée de l’Afrique.

Selon le communiqué, l’autre temps fort de ce premier forum culturel et artistique est la soirée de gala marocaine organisée au Palais Simón Bolívar, siège du ministère panaméen des Affaires étrangères, en présence de personnalités du monde politique, diplomatique et entreprise.

La ministre des Relations extérieures de ce pays des Caraïbes, Janaina Tewaney Mencomo, a passé en revue les similitudes entre le Maroc et le Panama, expliquant que son pays constitue « une porte d’entrée vers l’Amérique latine, tandis que le Maroc est une porte d’entrée vers l’Afrique et un acteur majeur du monde arabe ». .

Elle a en outre souligné les différents aspects de la coopération entre les deux pays dans divers domaines, notamment la technologie, les énergies renouvelables, le tourisme et la culture.

Le ministre a également salué la création par le Maroc de la « Bibliothèque Roi Mohammed VI » au siège du Parlement de l’Amérique latine et des Caraïbes (Parlatino), à Panama City, ainsi que la rénovation du patio andalou au palais présidentiel de la République, soulignant « l’immense honneur de bénéficier du patrimoine historique et culturel que le Maroc a accumulé au fil des siècles et de dynamiser les échanges culturels au service du développement durable ».

De son côté, l’ambassadeur du Maroc a souligné l’engagement du Maroc à consolider les relations bilatérales et à en faire un modèle d’amitié et de coopération, conformément à la vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qui ne cesse de souligner l’importance du renforcement des liens de coopération Sud-Sud.

Le diplomate a également souligné l’importance de travailler ensemble pour bâtir un partenariat exemplaire.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV un homme de 23 ans dans un état « très grave » après avoir refusé d’obtempérer et être tombé
NEXT La connexion de Oued El Makhazine et Dar Khrofa opérationnelle en septembre