Rabat, future capitale du Gaming Africain

Mehdi Bensaid, ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, a inauguré aujourd’hui la première exposition de jeux électroniques en Afrique, la Morocco Gaming Expo, en compagnie de diverses personnalités du monde des arts et de la culture. Cet événement, qui se déroulera jusqu’au 26 mai, marque une étape cruciale pour l’industrie du jeu vidéo au Maroc, avec l’ambition de faire de Rabat la capitale africaine du jeu électronique, baptisée « Rabat Gaming City ».

Le ministère de la Culture aspire à créer un cluster regroupant des entreprises nationales et internationales. Rabat Gaming City ambitionne de devenir non seulement une Source importante d’emplois de qualité, mais également un centre de créativité culturelle et sociale. Mehdi Bensaid a exprimé l’ambition de faire de cette ville l’un des principaux hubs du jeu en Afrique, ainsi qu’une référence dans la région Afrique du Nord/Moyen-Orient.

L’inauguration a vu la participation notable de plusieurs personnalités influentes, dont André Azoulay, conseiller du roi Mohammed VI, ainsi que les ministres Ghita Mezzour, chargée de la Transition numérique et de la Réforme de l’administration, et Fatima Ezzahra El Mansouri, chargée de l’aménagement du territoire national, urbanisme, logement et politique de la ville. La présence de Takaya Imamura, célèbre illustrateur et concepteur de jeux vidéo japonais, ancien de Nintendo, a ajouté une dimension internationale à l’événement.

Le Japon, en tant qu’invité d’honneur, est fortement représenté au salon. Imamura prévoit de rencontrer le public pour une séance de dédicaces le samedi 25 mai à 13h30, au quartier OLM Souissi.

Dans une déclaration à -, Mehdi Bensaid a souligné l’engagement du Maroc à développer une industrie du jeu électronique, visant à capter au moins 1% des revenus de cette industrie mondiale, estimés à plus de 300 milliards de dollars. “Il fallait donc créer un écosystème, nouer des relations entre startups marocaines et entreprises mondiales.“, il expliqua. Le ministre a également indiqué que l’objectif principal de ce premier salon est d’attirer de grands investisseurs pour dynamiser le secteur et permettre le développement durable des entreprises locales.

La Morocco Gaming Expo promet d’être une plate-forme stratégique pour l’industrie du jeu au Maroc, offrant des opportunités uniques de réseautage, de collaboration et d’innovation. Avec cet événement, le Maroc se positionne résolument sur la carte mondiale du gaming, prêt à accueillir les futurs talents et investissements qui façonneront l’avenir du secteur.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Corentin Moutet fait le show et se qualifie pour les huitièmes de finale