Ouverture lundi des nouveaux locaux d’injection de Riponne – rts.ch

Ouverture lundi des nouveaux locaux d’injection de Riponne – rts.ch
Ouverture lundi des nouveaux locaux d’injection de Riponne – rts.ch

Le nouveau local d’injection de Riponne, le deuxième lausannois destiné aux toxicomanes, ouvre lundi. Projet pilote qui sera évalué au bout d’un an, cet espace est destiné aux personnes se trouvant en situation d’urgence pour consommer. Il dispose de 17 places et pourrait accueillir plus de 100 personnes par jour.

« L’ouverture de cette succursale marque une étape importante. Il complète notre dispositif de réduction des risques pour proposer une alternative à la consommation dans l’espace public», a expliqué vendredi Emilie Moeschler, élue communale chargée des sports et de la cohésion. sociale.

« Cela fait partie d’un ensemble de mesures mises en place par la Municipalité, comme l’équipe sociale de rue de la Ville. L’objectif est d’améliorer la santé des consommateurs et la qualité du centre-ville, notamment du quartier », a-t-elle ajouté.

Une salle de repos

Les locaux de Riponne sont une antenne pilote du principal Espace de Consommation Sécurisé (ECS) ouvert en 2018, et pérennisé, dans le quartier du Vallon. Il est « complémentaire et cible notamment les personnes les plus défavorisées qui ont besoin de consommer rapidement », a poursuivi la municipalité socialiste.

Les nouveaux locaux disposent de box pour la consommation de drogue. [KEYSTONE – JEAN-CHRISTOPHE BOTT]

Encadrés par une équipe de professionnels, les nouveaux locaux sont situés au nord de la place de la Riponne, en centre-ville. Entre ses murs blancs et bleu ciel, il offre sur 140 m2 un espace d’accueil, quatre salles d’injection et d’inhalation offrant de bonnes conditions d’hygiène (17 places au total) ainsi qu’une salle de repos pour accueillir les personnes après l’acte de consommation. Un emplacement est également prévu pour renifler.

« On commence par un entretien d’accueil. L’anonymat est garanti. On note juste un pseudo, un âge, un sexe et une origine», explique Matthieu Rouèche, directeur de la Fondation ABS (Accueil Bas Seuil) qui gère les lieux. Une équipe d’agents socio-sanitaires de la fondation est présente en permanence ainsi qu’un agent d’accueil et de sécurité.

Une salle de repos est également disponible pour les personnes qui fréquenteront les lieux. [KEYSTONE – JEAN-CHRISTOPHE BOTT]

La piétonnisation du passage souterrain a permis la création d’un espace d’accueil extérieur (terrasse), dont les structures et le mobilier seront rangés chaque soir.

Complémentaire au Vallon

L’agence Riponne est ouverte le lundi et mardi de 15h30 à 21h30 et du mercredi au samedi de 7h à 12h30 et de 15h30 à 21h30. De son côté, l’ECS du Vallon ouvrira tous les jours de 9h30 à 17h30, sauf le mardi de 11h à 17h30. Il propose des services tels que soins primaires, vestiaire, douche, déjeuner, ce qui n’est pas le cas à Riponne.

Le Vallon accueille en moyenne environ 90 personnes par jour. En 2022, cela correspondait par exemple à environ 23 000 actes de consommation. L’agence de Riponne pourra potentiellement en accueillir davantage, selon ses responsables.

Les travaux de ces nouveaux locaux ont coûté près de 500 000 francs, financés en grande partie par la Loterie romande, sinon par des dons privés et les réserves de la Fondation ABS. Celui de Vallon avait coûté à l’époque quelque 450 000 francs.

Le coût annuel du Vallon ECS et de son antenne de Riponne s’élève à 1,66 million de francs, financé par le budget de fonctionnement communal ainsi qu’environ 30% par le canton de Vaud.

jfe avec ats

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV « Il n’y avait rien de méchant dans notre séparation »
NEXT une famille porte plainte après le suicide d’un collègue