En une nuit, elle a appelé la police 319 fois

En une nuit, elle a appelé la police 319 fois
En une nuit, elle a appelé la police 319 fois

Le week-end dernier en Isère, une femme a littéralement submergé les policiers d’appels téléphoniques. Elle a appelé 319 fois en quelques heures.

Les faits ont commencé samedi 18 mai vers 23 heures. Une femme a commencé à appeler les gendarmes du Roussillon. Puis elle a continué, encore et encore, « par rafales ».

A cette époque, ces appels étaient détournés et traités comme des urgences, rapporte le « Dauphiné ». Ils arrivent au centre d’opérations et de renseignements de la gendarmerie de l’Isère, comme si le « 17 », le numéro d’urgence de la police française, avait été composé.

À l’autre bout du fil, la femme était confuse. Ses appels téléphoniques n’avaient cependant « aucune urgence », souligne le quotidien français. Et dès qu’ils eurent fini, elle recommença.

Au final, cette femme a appelé 319 fois entre 23h et 3h30…

Cette avalanche d’appels a potentiellement compromis des interventions qui auraient été véritablement urgentes.

Une patrouille de la brigade du Roussillon a donc été envoyée au domicile de la femme, qui a été identifiée. Et une enquête pour appels malveillants a été ouverte.

Les appels ont finalement cessé. La femme souffrant de problèmes psychiatriques était déjà connue pour avoir harcelé les forces de l’ordre par le passé. Cependant, elle n’était pas chez elle et n’a pu être retrouvée.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV le drame qui a marqué 2023
NEXT Quand Françoise Hardy aidait sa mère à se faire euthanasier