Pour un avenir où le patrimoine culturel est préservé, Bensaid et Dati à l’honneur de l’UNESCO

Le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid, a tenu aujourd’hui des entretiens bilatéraux avec son homologue française, la ministre de la Culture Rachida Dati, au siège du ministère français de la Culture à Paris. Il s’agit de la deuxième rencontre entre les deux ministres en moins d’une semaine, des entretiens qui laissent présager un terrain fertile pour la coopération bilatérale.

Dans le cadre de la visite de travail de Bensaïd en France, cette rencontre a permis de réaffirmer les relations exceptionnelles entre Rabat et Paris et a également mis en évidence la dynamique positive entre les deux pays au niveau des relations bilatérales.

En effet, le Maroc et la France ont discuté des moyens de renforcer la coopération bilatérale dans le domaine culturel, complétant les discussions entamées samedi dernier à Cannes, où il a été convenu d’établir une feuille de route commune pour le travail et la coopération bilatérale dans le domaine culturel.

Bensaid et Dati ont également soulevé la question de la protection du patrimoine culturel immatériel contre le vol et le pillage. A ce propos, Bensaid a expliqué à son homologue français que « Le Maroc souffre de ce phénomène et s’efforce de le combattre par tous les moyens, ce qui nécessite des efforts conjoints dans ce domaine. « .

Intensifier les efforts et la coordination conjointe

Le Maroc et la France sont convenus d’intensifier leurs efforts et leur coordination conjointe au niveau des organisations internationales, notamment l’UNESCO et l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle, afin de contrer ce phénomène qui porte atteinte au patrimoine culturel des pays.

Par ailleurs, les ministres de la Culture des deux pays ont discuté d’un certain nombre de dossiers et sujets d’intérêt commun, notamment la coopération dans le domaine de l’archéologie et de l’intelligence artificielle dans le domaine culturel.

Présence marocaine distinguée à l’UNESCO

A l’UNESCO, le Royaume a été honoré comme invité d’honneur lors d’une cérémonie officielle en présence du ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mehdi Bensaid, de l’ambassadeur, représentant permanent délégué auprès de l’UNESCO, Samir Addahre, de l’ambassadrice du Maroc à Paris, Samira Sitail, ainsi que plusieurs ministres, représentants des États membres de l’UNESCO et diplomates.

Avant l’ouverture officielle cette semaine, les délégations représentées à l’UNESCO et les invités de cet événement ont été chaleureusement accueillis au son des rythmes de la dakka marocaine et ont pu visiter le pavillon marocain, qui incarne la richesse et la diversité de la culture marocaine et le savoir-faire ancestral des artisans marocains.

L’éducation et la culture, piliers du développement africain

Dans son discours de circonstance, le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid, invité d’honneur de cet événement, s’est félicité de l’organisation de la Semaine africaine de l’UNESCO pour commémorer la diversité et la richesse du continent, tout en soulignant les défis à relever. rencontrés, notamment en matière d’éducation.

En ce sens, Bensaid a indiqué que « dans un monde aujourd’hui menacé par un hiver démographique et un vieillissement généralisé, l’Afrique est le dernier continent à bénéficier d’une vitalité non seulement numérique mais aussi créative, dynamique et optimiste. », réitérant que « La jeunesse africaine, si elle est correctement mobilisée à travers l’éducation et le développement culturel, permettra à nos pays de bénéficier du dividende démographique des décennies à venir. Ce sera le point de départ de notre relance partagée et pluraliste : une relance économique, culturelle, sociale et communautaire. « .

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Open des États-Unis | La revanche du mauvais garçon
NEXT Corentin Moutet fait le show et se qualifie pour les huitièmes de finale