le gouvernement mise sur 3,6 milliards d’euros d’économies et la création de 90 000 emplois

le gouvernement mise sur 3,6 milliards d’euros d’économies et la création de 90 000 emplois
le gouvernement mise sur 3,6 milliards d’euros d’économies et la création de 90 000 emplois
>>
La ministre du Travail, de la Santé et de la Solidarité, Catherine Vautrin, le 21 mai 2024 à l’Elysée, à Paris. LUDOVIC MARIN / AFP

Le gouvernement s’attend à ce que la réforme de l’assurance chômage génère 3,6 milliards d’euros d’économies et permette la création de 90 000 emplois supplémentaires, a appris l’Agence France-Presse (AFP) mercredi 22 mai auprès du ministère du Travail. .

L’exécutif espère atteindre ces objectifs en réformant les règles d’indemnisation des chômeurs par un décret dont les grandes lignes sont présentées par la ministre Catherine Vautrin à plusieurs syndicats et organisations patronales, avant une annonce formelle la semaine prochaine.

A l’issue de cette réunion, le président de la CFE-CGC, François Hommeril, a ajouté que le gouvernement entendait “durcir” les conditions permettant l’ouverture des droits à l’assurance chômage. Selon lui, la nouvelle réforme prévoira qu’il faudra avoir travaillé 8 mois au cours des 20 derniers mois, au lieu de 6 mois au cours des 24 derniers mois actuellement.

Lire aussi | Article réservé à nos abonnés Assurance chômage : la réforme pourrait toucher jusqu’à un tiers des allocataires

Ajouter à vos sélections

La réforme dévoilée en début de semaine prochaine

Outre les conditions d’affiliation, François Hommeril a indiqué que le gouvernement souhaite créer un « prime de retour à l’emploi » pour les seniors, mais plafonner en même temps les indemnisations des chômeurs proches de la retraite. Le représentant syndical y voit une mesure « anti-cadres » Et « intolérable ».

M. Hommeril a également noté que le gouvernement envisage, suite à la réforme des retraites et au relèvement de l’âge de la retraite à 64 ans, une modification des limites d’âge donnant droit à une durée d’indemnisation plus longue. Ces limites doivent être relevées de deux ans. Toutefois, l’éventualité d’un déficit avant le début de l’indemnisation et celle d’une modification de la durée de l’indemnisation n’ont pas été évoquées.

Le ministre doit encore recevoir les partenaires sociaux jeudi. Selon son entourage, elle souhaite « la copie gouvernementale pourra évoluer suite à ces consultations »tandis que la réforme doit être dévoilée en début de semaine prochaine.

Lire aussi | Article réservé à nos abonnés Réforme de l’assurance chômage : le groupe LIOT contre-attaque avec un projet de loi

Ajouter à vos sélections

Le Monde avec l’AFP

Réutiliser ce contenu
 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Corentin Moutet fait le show et se qualifie pour les huitièmes de finale