EN IMAGES, EN IMAGES. La fureur vacille, Usyk jubile… Au cœur de la victoire légendaire du boxeur ukrainien

EN IMAGES, EN IMAGES. La fureur vacille, Usyk jubile… Au cœur de la victoire légendaire du boxeur ukrainien
EN IMAGES, EN IMAGES. La fureur vacille, Usyk jubile… Au cœur de la victoire légendaire du boxeur ukrainien

L’affrontement entre Fury et Usyk était aussi attendu qu’incertain. Il faut dire que l’événement devait consacrer le nouveau roi incontesté de la catégorie reine : Tyson Fury ou Oleksandr Usyk.

Entrée d’Oleksandr Usyk à la Kingdom Arena de Riyad, Arabie Saoudite. | IMAGES D’ACTION VIA REUTERS
Afficher en plein écran
Entrée d’Oleksandr Usyk à la Kingdom Arena de Riyad, Arabie Saoudite. | IMAGES D’ACTION VIA REUTERS

Et le combat “d’une génération” a tenu ses promesses: Oleksandr Usyk est devenu dimanche à Riyad le nouveau champion incontesté des poids lourds, une première en 25 ans, grâce à sa victoire aux points contre Tyson Fury.

Tyson Fury, toujours excentrique lorsqu’il monte sur scène. | IMAGES D’ACTION VIA REUTERS
Afficher en plein écran
Tyson Fury, toujours excentrique lorsqu’il monte sur scène. | IMAGES D’ACTION VIA REUTERS

N’ayant pas peur des superlatifs, le promoteur Frank Warren a décrit ce combat comme « le plus important du 21e siècle »le genre de combats qui « n’arrive qu’une fois par génération ».

Le combat a eu lieu à la Kingdom Arena de Riyad, en Arabie Saoudite. | ASSOCIATION DE PRESSE IMAGES/MAXPPP
Afficher en plein écran
Le combat a eu lieu à la Kingdom Arena de Riyad, en Arabie Saoudite. | ASSOCIATION DE PRESSE IMAGES/MAXPPP
La chaleur de Tyson Fury pour son entrée, toujours spectaculaire. | IMAGES D’ACTION VIA REUTERS
Afficher en plein écran
La chaleur de Tyson Fury pour son entrée, toujours spectaculaire. | IMAGES D’ACTION VIA REUTERS

Usyk a progressivement pris le contrôle du combat, réalisant au 9e round une séquence dévastatrice qui a fait chanceler le « Gypsy King », sauvé par la cloche.

Evander Holyfield et Lennox Lewis avec les ceintures commémoratives offertes au vainqueur du combat. | IMAGES D’ACTION VIA REUTERS
Afficher en plein écran
Evander Holyfield et Lennox Lewis avec les ceintures commémoratives offertes au vainqueur du combat. | IMAGES D’ACTION VIA REUTERS

Pour l’occasion, les deux anciens champions des poids lourds, Evander Holyfield et Lennox Lewis, ont fait le déplacement.

La portée de Tyson Fury a gêné Usyk au début du combat. | IMAGES D’ACTION VIA REUTERS
Afficher en plein écran
La portée de Tyson Fury a gêné Usyk au début du combat. | IMAGES D’ACTION VIA REUTERS

Le grand moustachu de Simferopol, qui mesure malgré tout une quinzaine de centimètres de plus que Fury (2,06 mètres), a attaqué le premier et a progressivement pris le contrôle du combat, résistant aux rafales du « Gypsy King ».

Comme souvent, Tyson Fury s’est montré joueur sur le ring. | IMAGES D’ACTION VIA REUTERS
Afficher en plein écran
Comme souvent, Tyson Fury s’est montré joueur sur le ring. | IMAGES D’ACTION VIA REUTERS

À mi-parcours, il a reçu deux fois plus de coups que le rusé Fury, qui a commis quelques mauvais mouvements.

Au 9e round, Usyk a fait trembler Tyson Fury avec un crochet du gauche. | IMAGES D’ACTION VIA REUTERS
Afficher en plein écran
Au 9e round, Usyk a fait trembler Tyson Fury avec un crochet du gauche. | IMAGES D’ACTION VIA REUTERS

Galvanisé par les chants de « Usyk ! Usyk! » et sous les yeux du footballeur Cristiano Ronaldo ou d’Anthony Joshua, autre top boxeur poids lourd, l’Ukrainien a adressé un premier sérieux avertissement au huitième round au Britannique Fury, qui a poursuivi le combat avec un gros coquard sous l’œil droit.

Le Britannique a été sauvé à la fois par les cordes, l’arbitre qui est intervenu, et les cordes, sur lesquelles il a pu s’appuyer et éviter le tapis. | IMAGES D’ACTION VIA REUTERS
Afficher en plein écran
Le Britannique a été sauvé à la fois par les cordes, l’arbitre qui est intervenu, et les cordes, sur lesquelles il a pu s’appuyer et éviter le tapis. | IMAGES D’ACTION VIA REUTERS

Au tour suivant, Usyk est simplement arrivé quelques secondes après avoir éteint les lumières. Avec une séquence dévastatrice au visage, il envoya Fury, chancelant, dans le coin du ring. Le « Gypsy King » a été sauvé par la cloche, alors que l’arbitre avait commencé le décompte.

Quelques secondes après ce coup dévastateur de l’Ukrainien, Fury a pu reprendre ses esprits grâce au break avant la 10e manche. | IMAGES D’ACTION VIA REUTERS
Afficher en plein écran
Quelques secondes après ce coup dévastateur de l’Ukrainien, Fury a pu reprendre ses esprits grâce au break avant la 10e manche. | IMAGES D’ACTION VIA REUTERS
Mais Usik le savait : il avait semé le doute dans la tête du Britannique. | IMAGES D’ACTION VIA REUTERS
Afficher en plein écran
Mais Usik le savait : il avait semé le doute dans la tête du Britannique. | IMAGES D’ACTION VIA REUTERS
Le Britannique, malgré tous ses efforts, n’a pas réussi à inverser la tendance. | IMAGES D’ACTION VIA REUTERS
Afficher en plein écran
Le Britannique, malgré tous ses efforts, n’a pas réussi à inverser la tendance. | IMAGES D’ACTION VIA REUTERS
Au terme de cet affrontement de haut vol, Oleksandr Usyk est devenu le premier boxeur poids lourd à unifier les quatre ceintures de la catégorie. | IMAGES D’ACTION VIA REUTERS
Afficher en plein écran
Au terme de cet affrontement de haut vol, Oleksandr Usyk est devenu le premier boxeur poids lourd à unifier les quatre ceintures de la catégorie. | IMAGES D’ACTION VIA REUTERS

Désormais champion incontesté de la catégorie reine, Usyk rejoint les légendes de la boxe à avoir réalisé une telle performance, parmi lesquelles Mohamed Ali, Joe Louis et « Iron » Mike Tyson.

Malgré sa défaite, Fury a montré beaucoup de respect envers Usyk après le combat. Les deux hommes se vengent. | IMAGES D’ACTION VIA REUTERS
Afficher en plein écran
Malgré sa défaite, Fury a montré beaucoup de respect envers Usyk après le combat. Les deux hommes se vengent. | IMAGES D’ACTION VIA REUTERS

Mais Usyk a récolté une 22e victoire en autant de combats, tandis que Fury a subi sa première défaite (34 victoires, un nul). Le Britannique de 35 ans a décrit un “combat fantastique avec Oleksandr”, estimant toutefois qu’il méritait de gagner à la place d’Usyk, et que la décision aurait pu être influencée par le contexte géopolitique et la guerre en Ukraine.

L’une des premières actions d’Usyk fut d’embrasser sa croix… | IMAGES D’ACTION VIA REUTERS
Afficher en plein écran
L’une des premières actions d’Usyk fut d’embrasser sa croix… | IMAGES D’ACTION VIA REUTERS

Usyk, désormais champion incontesté de la catégorie reine, rejoint les légendes de la boxe à avoir réussi cet exploit, comme Mohamed Ali, Joe Louis et « Iron Mike » Tyson.

…et d’afficher fièrement les couleurs de l’Ukraine. Celui qui a rejoint le front au début de la guerre a toujours eu en tête de représenter son pays, ravagé par le conflit avec la Russie. | IMAGES D’ACTION VIA REUTERS
Afficher en plein écran
…et d’afficher fièrement les couleurs de l’Ukraine. Celui qui a rejoint le front au début de la guerre a toujours eu en tête de représenter son pays, ravagé par le conflit avec la Russie. | IMAGES D’ACTION VIA REUTERS

Avant Usyk, le dernier à unifier les ceintures des poids lourds fut Lennox Lewis en 1999, suite à sa victoire contre Evander Holyfield. Mais à cette époque, il n’y avait que trois ceintures.

Oleksandr Usyk est donc le premier poids lourd à réunir les quatre. Historique.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Corentin Moutet fait le show et se qualifie pour les huitièmes de finale