Invaincu en Bundesliga, le Bayer Leverkusen boucle sa saison dorée et « entrerait dans l’histoire »

Invaincu en Bundesliga, le Bayer Leverkusen boucle sa saison dorée et « entrerait dans l’histoire »
Invaincu en Bundesliga, le Bayer Leverkusen boucle sa saison dorée et « entrerait dans l’histoire »
>>
Les joueurs du Bayer Leverkusen célèbrent leur titre de champion d’Allemagne sur leur pelouse autour de leur entraîneur espagnol, Xabi Alonso, le 18 mai 2024, après une victoire finale contre Augsbourg (2-1). WOLFGANG RATTAY / REUTERS

Arsenal ne sera probablement pas champion d’Angleterre cette année, mais les « Invincibles » semblent être de retour. Ce surnom – donné à l’équipe de Thierry Henry et Patrick Vieira lors de leur saison 2003-2004 invaincue en Premier League – fit des émules en Allemagne vingt ans plus tard. Samedi 18 mai, le Bayer Leverkusen a bouclé sa saison parfaite en Bundesliga (vingt-huit victoires, six nuls), en s’imposant face à Augsbourg, devant son public (2-1), grâce à des buts de Victor Boniface et Robert Andrich à la début de la réunion.

Lire aussi | Le Bayer Leverkusen remporte son tout premier titre en Bundesliga et met fin à l’hégémonie du Bayern Munich

Ajouter à vos sélections

Auteur d’une saison exceptionnelle, le club de l’entraîneur Xabi Alonso a réussi à mettre fin à l’hégémonie du Bayern Munich, vainqueur des onze derniers championnats allemands. Le tout avec style. En enchaînant les victoires, et surtout en entretenant systématiquement le suspense. Contre Stuttgart, le 27 avril, le Werkself a attendu la sixième minute du temps additionnel pour arracher l’égalisation grâce à Robert Andrich (2-2). Un mois plus tôt, les joueurs du Bayer étaient encore menés par Hoffenheim dans les derniers instants avant de renverser la situation pour s’imposer (2-1).

« Pour rester invaincus en Bundesliga, nous serions la première équipe [à signer un tel exploit] et nous ferions l’histoire », Alonso anticipait avant la première « finale » de son équipe en fin de saison. Car l’exercice 2023-2024 pourrait bientôt être plus que parfait en Rhénanie du Nord-Westphalie. Après avoir remporté le titre de champion d’Allemagne pour la première fois de son histoire, le Bayer Leverkusen tentera de finir en beauté en ne concédant aucune défaite toutes compétitions confondues. Pour y parvenir, il lui reste encore deux marches à gravir : la finale de la Ligue Europa, contre l’Atalanta Bergame, le 22 mai, puis celle de la Coupe d’Allemagne, contre Kaiserslautern, pensionnaires de deuxième division, le 25 mai. En cas de succès, la star Florian Wirtz et ses coéquipiers connaîtront une saison de 53 matchs sans défaite.

Un tatouage inoubliable

Avec son carton plein validé en championnat, Xabi Alonso ne compte pas gâcher ces derniers matches. “Nous pouvons faire la fête avec nos supporters, mais à partir de lundi, nous devrons être entièrement concentrés sur notre dernière semaine”, a prévenu l’ex-milieu du Real Madrid (notamment). Lui et son équipe pourront alors pleinement savourer et prendre la mesure de leur exploit, quel que soit le résultat de leurs deux derniers matches. Depuis 1945, seuls Pérouse, l’AC Milan et la Juventus Turin en Italie, et donc Arsenal en Angleterre, sont parvenus à terminer un championnat invaincu.

Lire aussi | Football : Jean-Louis Gasset annonce sa retraite à la fin de la saison

Ajouter à vos sélections

Nul doute que les supporters du Bayer n’oublieront pas de sitôt cette saison. Mais, au cas où, le club a décidé de faire un petit geste, en leur offrant un tatouage gratuit d’un des visuels de l’équipe pour « pour éterniser cette saison unique sur [leur] peau “. Une initiative reprise par les propos de Xabi Alonso début mai, considérant « que tout le monde est sur le bateau et que tout le monde se sent concerné par ce que nous faisons ». Un bateau qui navigue désormais vers la Ligue des Champions. Reste désormais à savoir avec quels marins, les joueurs du Bayer promettant d’être très courtisés cet été.

Valentin Moinard

Réutiliser ce contenu
 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Accord sur le GAP | «Ça peut aller dans un sens ou dans l’autre», dit Dubé
NEXT Trois artistes ouvrent la saison du TO