Vladimir Poutine à Pékin, une visite pleine de symboles et de messages subliminaux

Publié le 17 mai 2024 à 19h24 / Modifié le 17 mai 2024 à 19h30

Il y a quelques années encore, disait-on à Moscou, la culture chinoise semblait peu familière à Vladimir Poutine. Il le trouvait trop éloigné du sien, codé, voire opaque. En fait, l’Asie ne l’intéressait pas vraiment. Il fut un temps où le chef du Kremlin prenait chaque jour des cours particuliers d’anglais pour mieux communiquer avec George W. Bush et Tony Blair. Mais aussi du piano ; et quand il aperçut un clavier, il joua joyeusement quelques notes d’un à feuilles persistantes Américain… Mais depuis, de l’eau a coulé sous les ponts. Aujourd’hui, comme il vient de le dire à ses hôtes chinois, des membres de sa famille (il n’a pas précisé lesquels) apprennent le chinois. Quant à la culture et à la mentalité chinoises, Vladimir Poutine a appris à les connaître et à les apprécier particulièrement, dit-on dans son entourage, grâce à son ami de plus de dix ans, Xi Jinping.

Cette anecdote, parmi tant d’autres, a refait surface lors de la visite d’État de deux jours du président russe en Chine les 16 et 17 mai, la première à l’étranger depuis son investiture le 7 mai. est arrivé à Moscou en mars 2023 – également peu après son investiture à la tête de la République populaire de Chine. Il s’agissait à l’époque de montrer au reste du monde qu’un an après son invasion de l’Ukraine, la Russie n’était pas seule. Un geste de « l’ami chinois » que le Kremlin n’oubliera pas de sitôt. “C’était logique que je fasse de même”, a sobrement expliqué le président russe lors de sa première intervention le 16 mai à Pékin, ajoutant qu’il trouvait lui-même sa visite particulièrement “symbolique”.

Intéressé par cet article ?

Pour profiter pleinement de notre contenu, abonnez-vous ! Jusqu’au 31 mai, profitez de près de 15 % de réduction sur l’offre annuelle !

CONSULTER LES OFFRES

Bonnes raisons de s’abonner au Temps :
  • Accès illimité à tout le contenu disponible sur le site.
  • Accès illimité à tous les contenus disponibles sur l’application mobile
  • Plan de partage de 5 articles par mois
  • Consultation de la version numérique du journal à partir de 22h la veille
  • Accès aux suppléments et à T, le magazine Temps, au format e-paper
  • Accès à un ensemble d’avantages exclusifs réservés aux abonnés

Déjà abonné ?
Ouvrir une session

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Protection de la biodiversité | Le ministre Guilbeault dépose un projet de loi
NEXT que se passe-t-il sur les marchés avant l’ouverture mercredi 12 juin